Pour que tu m’aimes, Angkor !

Vendredi 31 Janvier

C’est la journée repos. Pour nous mais aussi pour Clément et Louise (pour une fois qu’ils se posent ces deux là). Au programme du coup, glande dans la chambre jusqu’à midi puis resto en ville tous les 4 avant de faire un merveilleux Barathon dans Siem Reap dont le bar le plus pourri de la ville conseillé par le Lonely Planet (qui avait au moins le mérite de disposer d’un billard…surement défectueux puisque qu’on a perdu avec Elo). Bon après quand on dit « Barathon » cela reste fort exagéré hein ! N’allez pas croire que nous avons été vomir dans la rue après notre 15ème pinte de l’après-midi. Après 30 ans, les shakes à la banane et les mocchas comptent aussi !!!

Nous reprenons également les parties de belote. Ça nous avait manqué tiens ! Clément et Louise ont-ils oublié tout ce que nous leur avions appris ? Pas vraiment non. Malgré quelques coups d’éclats (comme Clément et son « je vous arrête tout de suite » en voulant finir la partie en posant ses 4 atouts restant …. « t’as pas le 9 Clément dont reprends tes cartes merci bien!« ) tout s’est bien passé. Victoire solide des garçons contre les filles. Rien d’illogique en somme.

Il faut rester en forme pour demain, dernière journée à Angkor.

Samedi 1 Février

Nous nous donnons rendez-vous à 5h15 avec les 2 jeunes et nous fonçons à vélo vers le parc. Après le semi-échec du lever de soleil sur Angkor Wat, nous décidons d’aller au bassin de Sra Srang pour le lever du jour (sur les conseils de Clément et Louise). L’endroit est superbe et, cerise sur le gâteau, on doit être même pas 10 pélos à se battre en duel sur la terrasse qui surplombe le bassin. Le spot est parfait pour le lever de soleil. On se fait même plaisir avec un petit café servi par les petites gargotes juste à côté. Il est 6h et y a plus qu’à attendre que le soleil se pointe. Comme d’habitude, ça parle, ça se charrie et ça rigole. Le bonheur absolu.

Un des gros avantages de profiter du lever de soleil à Sra Srang (au delà d’être quasiment seuls), c’est que nous sommes à 10 min en vélo de Ta Prohm (que vous devez connaitre maintenant) et que nous pouvons nous y rendre pour l’ouverture à 7h30. Décidément ce temple s’apprécie de plus en plus au fur et à mesure de nos visites. Nous devons être 10 dans le temple à tout casser. Et donc forcément, nous nous retrouvons souvent seuls tous les 4. Une expérience franchement incroyable qui nous fait vraiment nous prendre pour des explorateurs. Ces arbres sur les murs….je m’y ferai jamais.

L’ambiance dans ce temple, quand il n’y a pas grand monde, est incroyable. Nous restons là tous les 4 posés sur un tronc d’arbre à profiter….jusqu’à ce qu’un guide nous demande « Finish ? » puis nous demande de nous bouger car 2 femmes de son groupe voulaient prendre une photo!

« Non mais quoi Finish ? On peut pas juste rester là à ne rien faire et kiffer ?! Et les deux connasses de ton groupe ne peuvent pas se mettre devant nous pour prendre leur photo ? C’est pas comme si on était en plein du milieu non plus ! MERDE !« 

Vous vous doutez bien que ça ne s’est pas passé comme ça. Du coup bah on s’est bougé…comme des cons… Typiquement le genre de situation où tu aurais dû réagir différemment mais où tu es tellement surpris que tu réagis bêtement.

Mais bon ce n’est pas grave car Louise et Clément nous amènent voir un petit temple, Ta Nei, qu’ils avaient visité durant leur premier jour de visite et que nous ne connaissions pas avec Elo. D’après eux, on y sera seul et le temple est vraiment perdu au milieu de la jungle.

Nous ne sommes pas déçus. On adore les temples qui sont à la fois bien conservés mais pas encore complètement rénové comme celui-là. Ça donne vraiment l’impression d’être les premiers à la découvrir.

Clairement un petit temple que nous conseillons.

Nous allons ensuite à Angkor Thom, que les jeunes n’avaient pas trop eu le temps de visiter, pour aller voir le Bayon, le Baphuon, la Terrasse des éléphants et la Terrasse des Rois lépreux. Comme d’habitude, Clément nous fait la lecture.

Et enfin, nous terminons cette découverte de 3 jours des temples d’Angkor par le plus grand et le plus majestueux de tous, Angkor Wat, que nous avions visité très en surface et que Louise et Clément n’avait pas encore vu. Malheureusement, nous ne pouvons pas monter dans les étages supérieurs. Nous nous contentons donc de faire le tour et de profiter de la vue sur le temple depuis le parc.

Vous remarquerez les sublimes marques de transpiration…

Et voilà, la visite d’Angkor touche à sa fin. Franchement j’ai du mal, une fois sur mon vélo, à partir. Je reste sur place à regarder Angkor Wat, symbole d’une des merveilles du monde. Le premier jour, on ne cachera pas que nous étions restés un peu sur notre faim. C’était sublime mais on se disait que nous avions préféré Bagan. Mais au fur et à mesure des visites, et peut-être aussi parce que Louise et Clément nous accompagnaient, nous aimions de plus en plus pour finalement se dire, lors du dernier regard, que nous venions de passer incontestablement l’un des meilleurs moments du voyage et, probablement, de notre vie.

Finalement, choisir entre Bagan et Angkor c’est un peu comme choisir entre Breaking Bad et l’Attaque des Titans…pas le choix faut faire les deux.

La soirée se termine dans un resto indien de Siem Reap. Nous disons au revoir à nos deux comparses qui quittent la ville demain. Merci à vous 2 c’était génial. En espérant vous revoir sur Toulouse con !!

Dimanche 2 Février

Journée de glande habituelle. Lecture et finale de l’Open d’Australie dans un bar. La bière à 50 centimes c’est quand même pas pire…sauf pour le petit bidou. Nous en profitons pour skyper un peu la famille et les amis. Et oui parce qu’une raclette de retour à Toulouse ça s’organise très tôt !

Lundi 3 Février

Pour notre dernier jour à Siem Reap, on décide d’aller visiter un peu la ville. Mais la journée commence, une fois n’est pas coutume, par un petit brunch au Bayon Pastry School Coffee Shop, qui permet à une vingtaine de jeunes filles de bénéficier d’une formation gratuite en pâtisserie. Les bénéfices du café servent d’ailleurs à financer la formation (merci le Routard). Une bonne initiative donc et une nourriture excellente bien que légèrement plus chère que la moyenne.

Vient ensuite le moment que je redoute le plus en voyage.

« Ça te dérange si je fais un peu les magasins?« 

« Tu rigoles? Te suivre dans la ville pendant 2h sans aucun moyen de m’assoir et alors qu’il fait 135 degrés dehors?! Comment refuser !!« 

Il faut savoir que ces journées peuvent se résumer en trois citations qui se répètent inlassablement :

On va là ?

C’est trop beau ce qu’ils font !

Franchement c’est trop cher, aller tant pis je prends rien.

Bon après je suis mauvaise langue…car ça nous permet de nous balader dans les petites rues de la ville qui franchement valent le coup.

Sur le chemin de notre retour à l’hôtel, nous faisons un petit détour pour aller visiter Les Artisans d’Angkor, un chantier-école qui forme des jeunes ruraux aux métiers de l’artisanat : taille de la pierre, tissage, laque, dorure etc. (Merci le Routard…c’est la journée culturelle aujourd’hui profitez-en !) Nous passons donc une petite demi-heure à visiter les ateliers avant de finir par la boutique qui (surprise) est bien trop chère ^^.

Nous sommes toujours impressionnés par la finesse de leurs travaux.

Nous sommes de retour à l’hôtel pour 15h et nous pouvons dire que Siem Reap et les temples d’Angkor, c’est fini pour nous. Demain direction le sud du Cambodge pour aller glander sur une île pendant une dizaine de jours. Et oui mine de rien, dans 4 mois nous reprenons le chemin du travail et il faut donc commencer à se préserver.

Un commentaire sur “Pour que tu m’aimes, Angkor !

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :