Et ça continue encore et Angkor !

Lundi 27 Janvier

La Thaïlande c’est fini. Place au Cambodge !

Siem Reap plus exactement que nous avons rejoint en bus depuis Bangkok hier. Siem Reap est la porte d’entrée du célèbre site d’Angkor. On a vraiment hâte de voir ça de plus près. Mais cela attendra. Nous avons 9 nuits sur place et tout le temps disponible pour aller découvrir le site. L’objectif aujourd’hui est plutôt de prendre nos marques dans la ville. Et par « prendre nos marques » nous voulons évidemment dire « se balader jusqu’à trouver un bar sympa pour regarder l’Open d’Australie et enchainer les mango shakes« . La ville a l’air top. Il y a moult endroits pour se poser tranquillou.

Les choses sérieuses commenceront demain. Nous sommes en tout cas contents d’être au Cambodge et de retrouver nos anciennes colonies. Nous y restaurerons la grandeur de la France. Et pas n’importe laquelle, la France du général De Gaulle.

Mardi 28 Janvier

Et en parlant du général. La grande rue qui relie le centre de Siem Reap au parc d’Angkor s’appelle « rue Charles De Gaulle« . Quelle merveilleuse façon de nous faire comprendre qu’ils regrettent notre présence ici.

Bon bref. On est là pour les temples d’Angkor pas pour les blagues pourries merci bien. Partons donc à la découverte de ce lieu, il faut bien l’avouer, unique. Nous avions loué des vélos via notre hôtel pour la journée et à 5h45 on décolle. Première étape : aller acheter les billets d’entrée. Oui car la billetterie n’est AB-SO-LU-MENT pas à l’entrée du parc mais nécessite de faire un détour de 5km. Alors rien de dérangeant quand tu visites le site en tuktuk avec un chauffeur (comme le font 95% des touristes), mais quand t’es à vélo à 6h du mat’ ça pique un peu…

Vers 7h nous sommes dans le parc. Nous avons prévu de faire la « petite » boucle aujourd’hui (environ 16km) qui est la plus populaire. Nous commençons par Angkor Wat, le temple le plus célèbre du site. Tout le monde en a vu une photo au moins une fois ! Nous n’y restons vraiment pas longtemps par contre car nous y retournerons ce soir quand le Soleil déclinera. Nous rentrons par l’entrée Est du site (l’entrée principale étant l’entrée Ouest) et nous y restons une petite demi-heure.

Il n’y a pas encore trop de monde donc on profite des lieux. En revanche, on va être honnête, ça ne nous met pas non plus dans un état second…peut être que nous avons vu trop de temples depuis la Thaïlande.

Notre état d’esprit changera dans la journée.

C’est en sortant d’Angkor Wat qu’un chinois me demande de les prendre en photo lui et sa famille en me tendant son téléphone…

Euh ouais bien sur pas de problème…

Nous avons décidé de faire la boucle dans le sens anti-horaire. Notre premier temple après Angkor Wat est donc le Ta Prohm, célèbre pour avoir été le lieu de tournage de « Tomb Raider« . Ce temple est notamment connu car il y a un arbre qui a carrément poussé sur le temple et qui a ses racines qui « dégoulinent » sur le bâtiment. Et c’est vrai qu’à le voir en vrai c’est assez incroyable.

Sur le trajet de la boucle, nous prenons également le temps de nous arrêter voir des temples un peu moins connus que les plus connus (que c’est con comme phrase). Et bien franchement, ça permet d’être vraiment au calme pendant un moment et c’est vraiment pas négligeable. Un peu en mode Bagan style.

Nous rentrons ensuite sur le site d’Angkor Thom qui est une sorte d’ancienne ville dans la ville et qui comprend deux des plus célèbres temples : Baphuon et Bayon. Rien que la porte d’entrée d’Angkor Thom laisse sans voix…

C’est vrai qu’on est impressonné par la taille de tous ces temples vieux de plusieurs siècles. Les travaux de rénovation ont vraiment porté leurs fruits. C’est somptueux. Nous avons un petit faible pour le Bayon et ses dizaines de tours aux visages sculptés sur tous les côtés.

Il y a des restos dans le parc (enfin des petits boui boui mais ça fait le taff) ce qui permet de ne pas retourner en ville (Siem Reap est quand même à plus de 8km) pour manger. Alors attention, si vous y aller un jour, les prix affichés sont très excessifs mais largement négociables. Quand nous avons dit à la gérante du restaurant qu’on trouvait ça cher (2 fois les prix de Siem Reap) elle a tout de suite divisé par deux les prix.

Comme promis, nous passons la fin de la journée à Angkor Wat. Nous rentrons par l’entrée Ouest cette fois-ci, beaucoup plus impressionnante qu’à l’Est. C’est vraiment par cette entrée qu’on se rend compte que ce temple est immense. S’y balader est très agréable même si, évidemment, c’est rempli de monde.

L’occasion rêvée pour se rendre compte que si il y a bien un domaine où nous n’avons rien appris, c’est bien les selfies !

Et après cette journée superbe mais fatigante vient le temps de retourner en ville retrouver…..Clément et Louise ! Nos deux comparses du tour des Annapurnas qui, le hasard faisant vraiment bien les choses, sont à Siem Reap en même temps que nous. On rattrape le temps perdu en profitant des bières à 50 centimes. On se raconte nos petites histoires depuis le Népal et direct l’ambiance est de retour. Du rire encore du rire. Cerise sur le gâteau, la petite pizza Savoyarde..

Pour résumer, une journée parfaite.

Mercredi 29 Janvier

Jour de repos pour nous aujourd’hui. A 30 ans il faut se ménager… Clément et Louise sont partis explorer le parc pour leur première journée. De notre côté, nous restons en ville et comme d’habitude, bar, lecture et tennis font pour nous vraiment bon ménage !

Nous retournons dans le même bar qu’avant hier pour regarder les quarts de final. Elodie, qui vient de commencer une nouvelle saga de fantasy et vient de lire le premier tome de 900 pages en même pas une semaine, dévore littéralement (non pas littéralement en fait) le tome 2 pendant que moi je reste concentré sur Nadal-Thiem. Sacré match.

Vers 18h nos deux jeunes nous retrouvent. Ils ont bien kiffé leur journée dans le parc. C’est vrai que plus j’y pense, et plus je me dis que cet endroit a vraiment quelque chose de spécial.

Nous mangeons ensemble et buvons quelques bières avant de se quitter non sans s’être donné rendez-vous pour le lendemain matin, 5h en ville, pour parcourir ensemble le parc à vélo. Au programme, lever de soleil sur Angkor Wat suivi de la grande boucle et ses 24 kilomètres.

Ça va piquer.

Jeudi 30 Janvier

Levé 4h30. Ça pique effectivement. Nous nous retrouvons tous les 4 à 5h à une station service à côté de nos hôtels respectifs. On fait le plein de nos vélos (lol) et on y va. On va dire que la ville n’est que modérément éclairée la nuit et que nos vélos ne sont que modérément équipés de lumière. Nous faisons donc bien attention en suivant toujours la même méthode qu’en Birmanie : toujours foncer et croire à sa destinée !

A 5h45 nous y sommes. Nous nous posons dans les jardins juste devant le temple d’Angkor Wat pour profiter du lever du soleil. Il y a un monde de fou ! Plusieurs centaines de personnes. À 6h du matin c’est quand même inédit. Même au lac Louise il n’y avait pas autant de monde. Mais bon l’important est ailleurs. Car un lever de soleil à Angkor Wat fait parti d’une des meilleurs expériences possibles au cours d’une vie (a égalité avec les 3 Seigneur des Anneaux version longue dans la journée).

Et là, doucement, le jour commence à pointer le bout de son nez, les formes du temple commence à apparaitre, on est dans l’émotion la plus totale etttttttttt ….. c’était nul.

Un gros nuage était bien présent et a vraiment pourri le spectacle. Pas de jolie couleur, pas de rayon de soleil rasant. Rien. Tant pis.

A 6h30 nous commençons notre grand tour à vélo. Première étape, Phom Bakheng. Ce temple a la particularité d’être perché sur une colline et d’offrir une vue sublime sur la forêt qui recouvre Angkor. Malheureusement, le temple est dans un sale état (bien qu’en rénovation) et le mauvais temps ne permet pas d’apprécier la vue à sa juste valeur.

Voilà donc après 2 bonnes heures au royaume du Osef, les choses sérieuses commencent avec notre deuxième temple visité, Preah Khan.

Un temple immense, magnifique, et beaucoup moins populaire que son cousin le Ta Prohm. En effet, ces deux temples se ressemble par leur taille et par le fait que des arbres poussent sur leur structure. Nous sommes quasiment seuls dans le temple. C’est magique. Nous nous asseyons sur des petites pierres pour que Clément nous lise ce que dit le Lonely Planet sur le temple et nous continuons à vagabonder.

On pourrait y rester des heures à découvrir le moindre petit espace, mais c’est au bout du temple qu’on en prend vraiment plein les yeux.

Un arbre immense se dresse sur un des murs du temple. Et quand on va de l’autre côté …

Incroyable. Et pour donner une idée de l’échelle…

Il faut quand même avouer qu’on voit ça nulle part ailleurs. Sur le chemin du retour, Indiana Jones (c’est moi) et ses trois subalternes (c’est eux) continuent leur exploration du temple avant de retrouver leurs vélos.

Nous nous dirigeons, 6km plus loin, vers le temple Neak Pean, niché sur une île au milieu d’un lac artificiel. À côté du temple se trouvent des petits restos. Donc on mange un bout et on y va.

5km plus loin, le Ta Som ne paye pas de mine lorsqu’on y rentre et à première vue, il ressemble un peu à tous les autres.

Mais quand on arrive au bout, on ne regrette pas de s’y être arrêté.

Franchement magique.

Bon et puis voilà quoi. On visite encore (non je ne la ferai pas) et toujours. A chaque temple visité, on se pose pour que Clément nous lise le Lonely Planet et pour papoter un peu de tout et de rien. Nous finissons la journée par deux temples un peu jumeaux : le Mébon oriental et le Pre Rup. Pas de photo pour ceux là par contre. Plus la journée avance et plus sortir l’appareil du sac est difficile.

La journée devait se finir là et nous devions tranquillement rentrer en ville boire un verre devant Federer-Djokovic (match qui ne me réussit pas durant cette année sabbatique), mais grâce à nos deux jeunes, nous nous sommes rendu compte avec Elo que nous n’avions fait qu’une toute petite partie du Ta Prohm lors de notre première journée, pourtant l’un des trois temples les plus populaires du site. On y retourne donc.

Ha oui effectivement nous sommes des boulets…nous n’avions rien vu de tout ça nous…contrairement à ce que j’ai affirmé plus haut pour notre première journée à Angkor, ce n’est pas un arbre qui se dresse sur les murs du temple, mais au moins une dizaine !! Bon par contre, le temple étant victime de son succès, il faut faire la queue pour prendre des photos des lieux les plus emblématiques donc très peu pour nous. Heureusement, la majorité des touristes a tendance à se concentrer sur 3 ou 4 endroits très connus laissant le champ libre pour d’autres petites merveilles.

Clément et Louise devaient ne rester qu’un jour de plus. Mais finalement ils rallongent d’une journée nous laissant donc encore 2 jours tous les 4. Cette nouvelle est la cerise sur le gâteau déjà excellent qu’a représenté cette journée et, pour une fois, la défaite de Roger n’y changera rien.

3 commentaires sur “Et ça continue encore et Angkor !

Ajouter un commentaire

  1. Super de vous retrouver tous les 4 après votre trek 🙂 Angkor semble vraiment magique, c’est superbe ! Dommage pour le coucher de soleil, Angkor un matin, un matin pour rien.. Faudra réessayer 😉 Gros bisous

    J'aime

  2. Bon, toujours d’aussi belles photos et d’excellents souvenirs pour la « presque fin » du voyage, il vous en reste Angkor un peu à voir et à faire …
    On vous fait de gros bisous. Continuez à profitez un maximum.
    Ne faites pas comme André Malraux, ne ramenez pas de morceaux de temples en France, laissez-les sur place !

    J'aime

Répondre à Sylvie et Didier Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :