A la rencontre des baroudeurs de l’humour

Nous, pigiste à la Dépêche ! C’est midi, nous sommes toujours à la pointe de l’actu et de l’investigation. Mais là on en a marre d’aller interroger des usagers de la SNCF pour leur demander si « ils en ont pas marre de la grève? Sûr?! C’est bientôt Noël je vous rappelle… et votre pauvre famille qui vous attend ?! Mais vous n’avez pas de coeur !« . C’est pourquoi nous avons décidé de partir à la rencontre d’aventuriers, de baroudeurs de l’extrême que dis-je? Des nouveaux Indiana Jones.

Dépêche ! C’est midi, votre journal régional préféré, a eu la chance de pouvoir les interviewer pendant 1 heure d’entretien sans concession.

Alors, Nano, Elo, présentez-vous.

Nano : Salut tout le monde, moi c’est Nano. J’ai 29 ans depuis un an et quelques jours. Toulousain pure souche depuis 10 ans. Dans la vie j’aime la nature et l’honnêteté. Je n’aime pas la guerre, la faim dans le monde et la nouvelle trilogie Star Wars.

Elo : Coucou les gens, je m’appelle Elo. J’ai 29 ans également. Ariégeoise de naissance, je ne voulais pas me marier avec un membre de ma famille. J’ai donc décidé de m’installer à Toulouse également. C’est là que nous nous sommes rencontrés..une histoire incroyable ! J’aime mon boulot, la découverte des autres et de soi-même ainsi que la tolérance. Je n’aime pas le Brexit, Donald Trump et les gens qui disent « c’est de ça qui faut qu’on parle« .

Whouahou, vous m’avez l’air d’avoir de sacrés personnalités !

Nano : c’est pas à nous de le dire…

Qu’est ce qui vous a motivé à entreprendre un voyage au long cours ?

Elo : Pour ma part c’est assez simple. J’aimais tellement mon boulot d’ingénieur que je commençais à devenir dépendante. Ce voyage, c’est un peu une cure de désintoxe.

Nano : Bah moi du coup j’avais le choix entre rester seul chez nous à me faire chier ou partir avec elle autour du monde. Le choix n’a pas été facile mais j’ai finalement décidé de la suivre.

Pas trop difficile de voyager en couple et d’être ensemble 24 heures sur 24 ?

Nano et Elo (en même temps) : Question suivante ?

Votre voyage a commencé par le Québec, on peut savoir pourquoi ?

Elo : On a toujours été fans des moustiques et de la pluie. Le Québec au mois de juin, c’était un peu le paradis pour nous.

Votre choix s’est ensuite porté sur l’Asie, c’est un peu con de ne pas avoir continué vers l’Amérique du Sud mais enfin, qu’est ce qui vous a marqué là bas ?

Nano : On va être original mais la gentillesse des gens nous a vraiment frappés. Toujours quelqu’un pour venir nous parler dès qu’on mettait le pied hors de notre hôtel. Après forcément la barrière de la langue n’aidait pas mais on voyait qu’ils essayaient de partager avec nous en nous disant des mots comme « Weed ? » ou « Crack ? ». Malheureusement, nous ne parlons pas l’asiatique.

Les locaux vous ont vraiment charmés on dirait…

Elo : Carrément ! On les a adorés. C’est incroyable d’être aussi pauvre et de toujours avoir le sourire comme ça. Je prends toujours pour exemple notre porteur au Népal lors de notre trek de 15 jours. Le mec avait 50 kg sur le dos et était payé 1 euro par jour. Mais il avait toujours la patate. On l’adorait. Vraiment sur la fin on le traitait vraiment comme un escla…..comme un ami ! Même à 5000m d’altitude et -15°C, il a gentiment accepté d’enlever ses gants pour nous prendre en photo. Il a malheureusement perdu un doigt pendant l’opération mais il ne s’est jamais plaint. « J’en ai encore 7 ! » qu’il nous disait. Quel sens du service ils ont ! Non vraiment il nous a beaucoup appris. Et je pense d’ailleurs qu’en France on devrait s’inspirer de gens comme ça plutôt que de se plaindre tout le temps pour rien.

Nano : Même les commerçants sont super sympas dans ces pays là. Nos têtes devaient leur plaire car ils nous faisaient toujours un discount sans qu’on demande rien. Heureusement sinon on n’aurait pas acheté grand chose. On est des touristes mais y a pas marqué « pigeon » sur nos fronts quand même.

Y a-t-il quelque chose qui vous a déçu ?

Nano : Franchement niveau écologie c’est pas encore ça ! Du plastique en veux-tu en voilà et c’est encore le tout voiture en ville ! Franchement ils pourraient investir dans un métro c’est quand même pas compliqué ! Et pour le recyclage pareil. Enfin je veux dire moi je me casse le cul à plier mes cartons pour la poubelle bleue et eux ne font aucun effort. Ça me dégoute !

Elo : Ouais puis franchement nous on fait pas mal d’efforts quand même. On est pas mal écolo. Par exemple en avion, on leur rend toujours le beurre qu’on ne mange pas. Une planète on n’en a qu’une.

Quel pays vous a le plus marqués ?

Nano : Le Canada ! On avait tellement de piqures de moustiques qu’on se grattait jusqu’au sang. Du coup on avait pas mal de marques.

Elo : Je ne cautionne pas cette blague.

Nano : Moi non plus

Si vous deviez choisir un élément indispensable en voyage ?

Elo : Je suis un fille donc qu’est-ce qui est indispensable pour moi si je veux pas ressembler au petit chaperon rouge une fois par mois ?

Nano : Pour ma part je dirais une photo d’Emmanuel Macron. Quand on a un coup de moins bien pendant le voyage et qu’on veut rentrer en France, paf un petit coup d’oeil sur la photo et ça nous redonne envie d’être ailleurs.

Si vous deviez donner des conseils pour ce type de voyage, ce serait quoi ?

Elo : Toujours suivre ses rêves, ce sont eux qui connaissent le chemin.

Nano : Oubliez votre passé, et vivez votre présent pour embellir votre futur !

Voilà qui va les aider ! Et qu’est-ce que vous diriez pour motiver les gens qui n’osent pas se lancer ?

Elo : Toujours suivre ses rêves, ce sont eux qui connaissent le chemin.

Nano : Bon déjà pour les fonctionnaires je conseillerais d’attendre la retraite. Vous serez payés pour voyager et à 40 ans on est encore en forme pour ça ! Pour ceux qui ont un vrai boulot comme nous, ne lâchez rien ! Travaillez d’arrache pied comme j’ai pu le faire. Mes collègues pourront le confirmer, j’étais toujours le premier arrivé, le dernier parti et je n’allais jamais en pause. Je devais monter vite et gagner en salaire pour mettre de côté. Si on fait des efforts, je suis sûr que tout le monde peut facilement mettre 1000 euros de côté par mois. Faut juste bien gérer son budget. Et voilà après y a plus qu’à choisir la destination et GO.

Qu’est-ce que vous retiendrez le plus de votre voyage ?

Elo : Notre numéro de passeport

Votre meilleur/pire souvenir ?

Nano : Le meilleur souvenir a été au Népal lorsque j’ai croisé cet enfant aveugle et né sans bras. Il mendiait dans la rue. Je ne lui ai évidemment rien donné mais ça m’a rappelé la chance que j’avais d’être riche et en bonne santé. Et pour le pire souvenir, la défaite de Roger à Wimbledon. Sans hésiter. Que c’était cruel…j’étais vraiment triste pour lui.

Elo : Mon plus mauvais souvenir ?! Impossible de choisir on en a tellement depuis le début du voyage. Quant à mon meilleur, je dirais quand nous avons dépassé 30 abonnés sur Instagram (@fulldetentemorning n’oubliez pas 😉).

L’éloignement d’avec vos proches n’a pas été trop dur à gérer ?

Nano : Bah moi en fait j’y vois surtout l’avantage qu’on a pas eu à faire de cadeau à Noël ! Et franchement vu le nombre de bébés qui gravitent autour de nous depuis quelques années, c’est un avantage financier non négligeable. Ça nous a permis de nous payer un vol en montgolfière à Bagan. Merci encore les jeunes ! Tonton et tata vous aiment 😁.

Qu’est-ce que vous feriez différemment si c’était à refaire ?

Elo : On irait pas voir le défilé de la fête national du Québec à Montréal. C’était vraiment de la merde.

Nano : On partirait un an avant. On a attendu que Game Of Thrones se termine pour partir l’esprit tranquille et vous avez vu ce qu’ils ont fait?! Non mais quel gâchis ! D’où Arya tue le Night King comme ça à la fraiche en un coup de couteau? La Daenerys qui pète son câble là comme ça pour rien. Et puis Bran Stark vous pouvez me dire à quoi il sert le type?! Et puis l’autre Jon Snow qui ne fait rien à part dire « she is my qu…

Okay on va s’arrêter là pour aujourd’hui. Merci beaucoup à vous deux d’avoir répondu à nos questions en toute sincérité.

…écrit avec le cul je te dis!!! Et l’autre Euron Greyjoy mais quel tocard ! Il nage 40 km en 10 min le mec. Et il tombe sur qui ? Sur Jaime quel MERVEILLEUX hasard dis donc. Et je parle pas de Tyrion qui est aussi utile qu’une paire de chaussures à un cul-de-j…

9 commentaires sur “A la rencontre des baroudeurs de l’humour

Ajouter un commentaire

  1. J’ai bien ri, merci les poupous ! Continuez de nous faire rêver 🙂
    Et Cersei et Jaime qui meurent comme des merdes tués par des grosses pierres puis Tyrion qui les retrouve après la bataille quasi intacts on en parle ou .. ? 😉

    J'aime

  2. EXTRAORDINAIRE !
    ça redonne le moral après une journée de reprise… Bon j’imagine que vous vous êtes encore plus éclatés à l’écrire que nous à le lire !
    Continuez comme cela, on vous aime.
    Bisous

    J'aime

  3. D’ailleurs marceau Attend toujours le cadeau de noel de son parrain… franchement je commence à me dire qu’on s’est chié sur le choix du parrain 😉
    Comme dirait seb : j’ripousse Nan’pousse t’inquiete Pousse !

    J'aime

  4. La défaite de Roger, pour sûr un moment sombre de cette année sabatique…
    Espérons qu’une nouvelle défaite similaire n’arrivera pas durant l’OA ou ça sent le retour en France prématuré pour Nano.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :