La cuisine Thaïlandaise, elle fait plez’

Dans ce blog, nous avons surtout raconté nos vies, donné quelques petits conseils et montré des photos que certains pourraient qualifier de « Whouahou« . Mais malgré les kilomètres qui nous séparent, nous restons fièrement attachés à la grande maison France ! Et en tant que bon françois, nous aimons moult choses comme nos retraites, un concert de JUL, Patrick Balkany en prison mais surtout, la fierté de toute une nation, la cuisine !!!!

De plus, ayant reçu des plaintes de la part de fans car « ouais Nano raconter ta life c’est bien beau mais nous ce qu’on aime c’est la bouffe wesh« , j’ai décidé de consacrer tout un article sur notre cours de cuisine Thaïlandaise à la Smile Organic Farm Cooking School. On s’est éclatés. Remarquez pour moi cela ne faisait aucun doute, ceux qui me connaissent savent que j’adore cuisiner. Pour Elo en revanche c’était loin d’être évident, et pourtant la magie a opéré pour elle aussi.

Le marché

La journée commence à 8h lorsque le mini-van de la ferme vient nous chercher à notre hôtel. Notre guide, qui sera notre professeur pour la journée et qui a l’air super cool, se présente pendant que le chauffeur nous amène sur un marché couvert alimentaire. L’occasion pour notre guide de nous présenter les différents fruits, légumes, céréales et épices que nous utiliserons plus tard : gingembre, petites aubergines, piment frais, piment séché, haricots, toutes sortes de riz etc. Elle nous présente également des brochettes de viande que les Thaïlandais aiment manger au petit-déjeuner ou encore des beignets frits à 2 baths pièce (ce qui représente leur intérêt principal)

Des bébés aubergines !

Les jardins

20 min de route plus tard, nous arrivons à la ferme qui sera l’endroit de tous nos exploits. L’endroit est magnifique et nous apercevons nos futurs plans de travail, et rencontrons le groupe avec qui nous allons suivre ce cours ; nous serons 10 personnes. On a hâte de s’y mettre. Mais avant, une visite guidée du jardin de la ferme s’impose. La guide nous présente la quasi-totalité des ingrédients que nous utiliserons pour nos recettes. L’ensemble des ingrédients (que je ne vais pas vous présenter je suis pas Maïté) que nous utiliserons proviennent de la ferme et ça c’est cool.

Les plats

*Bon Nano c’est bien beau tout ça mais elle est où la bouffe là?!*

Patience petit margoulin, nous y arrivons. C’est après la visite du jardin que le programme de la matinée nous est annoncé par notre guide.

Nous cuisinerons 4 plats thaïlandais différents. Nous ferons tous ensemble avec la guide des rouleaux de printemps végétariens. Et ensuite nous ferons, seuls, un curry, un plat frit et une soupe.

Parmi les currys proposés nous avons le choix entre : un red curry, un green curry, un massaman curry, un panang curry et un Khao Soy curry. Mon choix se porte sur un massaman curry (curry très peu épicé et très proche des currys indiens). Elodie, quant à elle, préparera un panang curry.

Concernant les plats frits les options sont : Pad Thaï (le grand classique), fried rice, poulet noix de cajou et poulet aigre douce. Avec Elo nous n’hésitons pas, ce sera Pad Thaï.

Et enfin, pour les soupes, nous avons le choix entre la « hot and sour« , « chicken coconut« , « hot and creamy » et « spicy with sweet basil« . (PS : pour les traductions, démerdez-vous ! Y a pas écrit « Google » sur mon front). Là encore, nous décidons de cuisiner la même chose et ce sera la soupe « hot and creamy« .

Bon maintenant y’a plus qu’à !!

La cuisine

Nous commençons par les rouleaux de printemps que nous faisons tous ensemble pour nous chauffer (contrairement à nous, il y avait des gens sans grande expérience culinaire dans le groupe).

Bon petit aparté, quand je dis que nous « préparons » les plats, il faut savoir que ça veut en fait dire que nous faisons cuire les ingrédients et qu’on mélange dans la poêle. Tout ce qui est éplucher et peser nous ne nous en occupons pas. Les ingrédients sont déjà prêts et à la bonne quantité. Nous nous contentons juste de les découper et de les mettre à cuire.

Et donc pour les rouleaux de printemps, notre prof nous appelle chacun notre tour pour rajouter les ingrédients dans la poêle qu’un de nous se charge de remuer. Une fois la mixture prête, nous l’enroulons dans la feuille. Il y a toute une technique que notre prof nous explique à la perfection. Cette dernière nous les reprend pour aller les faire frire (et quand on voit la quantité d’huile dans laquelle ça baigne…on comprend le petit bidou après).

Il est temps de s’attaquer à notre Pad Thaï. Nous allons donc chacun derrière notre plan de travail et on s’y met. La prof nous explique tout, l’ordre dans lequel on met les ingrédients dans la poêle, les étapes pour faire notre sauce etc.

Alors sur la 2…. (#dédicace)

En fait la plus grosse difficulté avec le Pad Thaï consiste à éviter de tout faire cramer. Il faut donc constamment remuer mais sinon, rien de bien difficile. Quand on rentre à la maison, petit Pad Thaï avec les copaings. C’est dit !

Le résultat nous a l’air assez réussi et franchement, ça donne envie.

Notre prof nous redonne nos rouleaux de printemps qui viennent de cuire, et nous sommes prêts pour la dégustation. La première étape du cours est terminée.

Autant dire que là déjà on a plus faim. Et pourtant il nous reste la seconde partie : un curry et une soupe.

Nous commençons par préparer la pâte de curry (ha bah oui tiens c’est une bonne idée) tous ensemble avec la prof. Nous sommes séparés en trois groupes selon le curry que nous avons choisis. Je prépare le massaman curry avec mon groupe et Elo prépare le panang avec le sien.

Je n’imaginais pas que les currys étaient préparés comme ça. Tout plein d’ingrédients que nous devons écraser dans un mortier pendant 10 minutes. C’est sympa mais bon je pense que quand nous serons de retour à Toulouse, nous l’achèterons tout prêt n’est-ce pas?

Avant…
Après

Tout est fait pour prendre les meilleurs photos Instagram ^^ (@fulldetentemorning abonnez-vous !).

Une fois nos pâtes de curry prêtes, y a plus qu’à retourner derrière nos plans de travail et préparer notre plat.

Le résultat est plutôt pas mal non?

Hot and creamy soup à gauche, et panang curry à droite !

Et voilà nous en avons fini. Pour ma part j’ai réussi à tout manger mais, spoiler, je ne mangerai plus rien de la journée. Quant à Elo, elle s’est ramené son petit « doggy bag » avec la fin de son Pad Thaï et son curry.

Voilà le cours est terminé.

C’est une expérience que nous recommandons vivement ! Le prix est abordable (800 bath par personne), la prof est super sympa et bien marrante, le cadre est idyllique et la nourriture, sans être originale, est excellente. Ça m’a donné envie de cuisiner à notre retour à la maison c’est vous dire ! Bon je vais vite déchanter quand je me rendrai compte que les ingrédients ne se préparent pas tout seul et ne vont pas d’eux même s’éplucher, se découper en petit morceaux et sauter dans la poêle…

Bref, on a adoré. Une des meilleures expériences depuis le début du voyage. Nous avons même eu notre petit livre de recette à la fin du cours.

Je sais que cet article fera plaisir aux petits gourmands (surtout 2 qui vont se reconnaitre et qui étaient « pépères à Jasper« ) alors pour ceux qui se sentent concernés, un petit commentaire fait toujours plaisir 😉.

10 commentaires sur “La cuisine Thaïlandaise, elle fait plez’

Ajouter un commentaire

  1. On veut bien goûter à tout ça, nous aussi. On espère que les parents y auront droit, pas seulement les copains…
    C’est qu’on est gourmands nous aussi…!!
    Plein de gros bisous de nous deux plus les marseillais et les grenoblois ; ça a fait super plaisir de vous voir sur Skype le jour de Noël.

    Aimé par 1 personne

    1. Ho ne vous inquiétez pas à chaque fois que j’apprends une nouvelle recette je ne fais que ça pendant des mois (a chaque que je fais à manger en tout cas donc 1 fois tous les 2 en moyenne) donc vous y aurez droit pas de panique 😉

      J'aime

  2. Super article nano, le résultat est incroyable ! Magnifiques photos, franchement ca donne envie. Tu es prêt pour ta reconversion en blogueur culinaire au retour à Toulouse 😉
    Le fait que vous ayez pu aller sur un marché local puis voir les ingrédients de la ferme rend également le tout plutôt authentique je trouve.

    Aimé par 1 personne

    1. Bah ouais franchement c’était vraiment bien! Y avait aussi des leçons en centre ville mais du coup c’etait pas dans une ferme. Le seul inconvenient etait qu’il y avait 50 mi’ de route depuis Chiang Mai mais ils viennent te chercher et te ramènent donc aucun soucis!

      J'aime

  3. Et bah voilà, ça c’est de l’article un peu novateur, ça change des temples! Même si ça a pas du être facile de traîner Elo pour faire ça, elle qui déteste cuisiner.
    Mais bravo, la bouffe a l’air bien bonne (vous avez les photos instragrammable, pleines de couleurs et tout ^^ en plus produits locaux, alors allez-y avec les hashtags bobo-écolos).
    Et c’est super que ça vous ait plu, faudra peut-être retenter dans un autre pays avec des plats différents!

    Aimé par 1 personne

  4. Génial ce cours, vous avez vraiment bien fait (et si ça permet qu’Elo se mette à la cuisine c’est la cerise sur le gâteau 🍒😉). On a hâte de venir vous voir à Toulouse pour goûter tout ça d’ailleurs !! On sent l’influenceur, les photos donnent vraiment envie !! Continuez de profiter au max, gros bisous les poupous 😘😘

    Aimé par 1 personne

  5. massaman curry!! quelle surprise!! petits gourmands! Bon, on est également volontaires pour faire une étude comparative et goûter une version toulousaine . C’est vraiment de très jolis plats. Je suis aussi volontaire pour un cours particulier à votre retour.
    Finalement , ce devait être plus intéressant que notre excursion la semaine précédente. La réclamation suit son cours, nous vous donnerons les coordonnées du site au cas où vous voudriez communiquer sur la prestation.
    bises

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :