Le Japon, ses montagnes, ses daims et ses moines

Vendredi 25 Octobre

Journée transport aujourd’hui. Nous quittons Tokyo sous une pluie torrentielle et nous arrivons à Hakone sous une pluie diluvienne.

Voilà voilà.

Mais l’hôtel est cool ! Et un petit ping-pong ne fait jamais de mal.

Samedi 26 Octobre

Mais donc qu’est-ce que cette ville d’Hakone me diriez-vous? Et bien ce n’est ni plus ni moins qu’une ville d’accès au célèbre mais néanmoins connu Mont Fuji !!

La veille, la météo nous avait annoncé du beau soleil le matin puis une forte couverture nuageuse l’après-midi (et le minimum pour Aurillac…). Donc on ne fait pas les faignasses et on se lève à 7h du matin. Nous sommes les premiers dans le Cable Car qui nous amène à un funiculaire qui nous offre notre toute première vue de la célèbre montagne. Magique ! On ne pensait pas la voir de si près. On a l’impression qu’on pourrait facilement y aller à pied !

Le funiculaire nous amène à la rive nord du lac Ashi d’où nous prenons un bateau style « Pirates des Caraîbes » jusqu’à la rive sud nous offrant au passage une nouvelle vue du mont Fuji. Et sous le soleil ma bonne dame! Et oui !!

(Je sais je suis en roue libre personne ne lit ce blog de toute façon)

On est tous sous le charme ! En plus, il n’y a franchement pas grand monde ce qui ne gâche rien (les touristes du Japon sont moins courageux que ceux du lac Louise apparemment).

Nous apercevons en fin de parcours le célèbre Tori du sanctuaire Hakone-jinja qui est posé directement sur le lac.

En arrivant à destination, on se trouve un petit spot sympa pour se prendre en photo tous les 4 ! L’objectif étant d’avoir le mont Fuji et le Tori dans le cadre. Objectif atteint il me semble!

Les choses sérieuses commencent ensuite avec les vraies photos d’artiste…

Nous nous dirigeons ensuite vers ce petit tori pour aller le voir de plus près ainsi que le sanctuaire Hakone-jina. Nous y sommes en à peine 10 minutes de marche et là, surprise, une queue IM-MEN-SE pour se prendre en photo devant le tori avec le lac en fond. Le fléau Instagram a encore frappé…quelle tristesse…@fulldetentemorning au fait !! Abonnez-vous !!

Bon du coup l’avantage d’en avoir rien à carrer d’être sur les photos, c’est qu’on est pas obligé de faire 40 min de queue. Finalement, le cerveau est un « coupe fil » efficace de nos jours.

Nous visitons ensuite le sanctuaire et on se dit que, décidément, le Japon regorge d’endroits magnifiques…et dire qu’on ne visite qu’une petite partie d’une des 4 îles principales du pays…

Nous avons même la chance d’assister à un entrainement de tir à l’arc traditionnel (#legolas).

Bon puis quoi de mieux pour compléter cette superbe journée qu’un petit burger?!

Après manger, nous allons marcher un peu dans ce qui s’appelle « l’allée des cèdres« , ancienne route reliant Kyoto et Tokyo et dont les cèdres ont plus de 400 ans. Malheureusement, suite au typhon, la route a été fermée. Seul petit bémol de la journée insignifiant comparé au reste.

Et puis voilà quoi ! Ensuite, retour à la gare d’Odawara pour prendre le Shinkansen pour Kyoto !

Une nouvelle étape du voyage commence.

Dimanche 27 Octobre

Après s’être fait engueuler par le gérant de l’auberge pour une raison inexplicable (lui si je le revois je lui dirai que je suis pas content !!), on commence la visite de Kyoto, comme d’habitude, par le quartier où se trouve notre auberge à savoir : Gion, le quartier historique des Geisha.

Le quartier fait très traditionnel avec ses petites rues pavées et les Japonais en habits d’époque. Superbe ! (Après bon y a un peu de monde on va pas se le cacher)

On continue la balade jusqu’au temple Kiyomizu-dera malheureusement en rénovation. L’entrée du temple reste cependant très jolie à voir de l’extérieur.

Kyoto nous fait vraiment bonne impression, des temples partout, des petites rues piétonnes, des commerces artisanaux, on kiffe bien en tout cas.

Après le quartier Gion, on se dirige vers le nord pour marcher sur le célèbre chemin de la philosophie (en oubliant que j’ai eu 9 au bac bien sûr). Sur le chemin se trouve le sanctuaire Yanaka Jinja (bon on vient de comprendre que les temples se terminaient par JI et les sanctuaires par JINJA…vous vous coucherez moins bête) où nous assistons à un mariage. Les mariés ont l’air tellement heureux !!

Le chemin de la philosophie est une balade qui se fait du temple Eikando jusqu’au très connu temple Ginkakuji (le pavillon d’argent) en longeant un petit canal. Vraiment très agréable. Lorsque les cerisiers sont en fleur ou lorsque les érabliers sont rouges, le spectacle doit être saisissant !

Après 2km de marche nous arrivons enfin au pavillon d’argent et ses jardins de toute beauté. Une des plus belles choses qu’on ait vu jusqu’à présent au Japon et je suis un peu deg que les photos ne rendent pas justice au lieu… mais croyez-moi, c’est grandiose!!!

Voilà voilà. Après tout ça nous nous dirigeons tranquillement vers un pub Irlandais pour voir la deuxième demi finale qui s’avèrera finalement assez décevante…

Bon bah voilà que dire de plus à part qu’on a hâte de voir la suite !!

Lundi 28 Octobre

Levé 6h ce matin ! La météo annonçait grand beau temps toute la journée, et elle avait raison. C’est donc pour nous l’occasion rêvée pour aller à Nara. Nara…ses temples, son parc et ses daims !

Pif paf pouf badaboum à 7h on est dans le premier métro de la journée ! On a géré sur ce coup-là on va arriver super tôt et éviter la foule de touristes. Hahaha alors c’est qui les plus malins là ? On est pas comme tout le monde nous okay? On hésite pas à se donner les moyens de…..ET MAIS IL FAIT QUOI LE MÉTRO LÀ?? ARRÊTE TOI PUTAIN!!!

En fait on a pris un métro Express qui ne fait que quelques arrêts. Bon bah faut faire demi-tour. 45 min dans le vent…on aurait pu dormir en fait.

À 9h30 nous arrivons enfin à Nara. Première capitale fixe du Japon. Une ville chargée d’histoire…(j’ai des frissons wesh)

Et bien franchement quel plaisir de se balader ici. On passe de temple en temple dans le parc de Nara où des daims viennent nous faire coucou. Ils sont pas farouches et y en a énormément.

ON PEUT DIRE QUE Y EN A PLUS DAIM !!! BAHHHHHHH

Bon par contre les daims mâles ont quand même les cornes limées…Bah oui mais vous y pensez aux touristes vous?! Bon bah alors !!

ENFIN-BREF

On commence par le temple Kofukuji et la pagode à 5 étages juste à côté. J’ai d’ailleurs l’impression que toutes les pagodes à 5 étages s’appellent communément « pagode à 5 étages« …pratique…En plus il n’y a que des pagodes à 5 étages j’ai l’impression donc en gros elles s’appellent toutes pareil. Et là évidemment, vu que vous êtes des curieux, je sais ce que vous vous demandez.

Est-ce qu’une pagode à 4 étages s’appelle « Pagode à 5 étages » aussi? Et surtout, y a pas un seule manos qui s’est jamais dit « Tiens et si je faisais une pagode à 6 étages! » ?

Bon et plus sérieusement c’était magnifique. Et le meilleur restait à venir avec le temple le plus célèbre de la ville, et plus grande construction en bois du monde, le temple Todaiji. Là les mots me manquent (pour une fois) tellement c’est beau.

On continue ensuite la balade dans le parc de Nara direction le sanctuaire de Kasuga, complètement différent de ce qu’on vient de faire. Plus intime. Mais encore tellement beau.

Franchement Nara, TOP! Mais il est temps de retourner à la gare pour descendre encore plus vers le sud pour aller visiter le temple Horyuji, à 10 min en train de Nara.

Encore un endroit merveilleux avec en plus beaucoup moins de monde qu’à Nara.

Une journée parfaite avec un soleil radieux. Et apparemment le beau temps est parti pour durer vers la région de Kyoto. On a vraiment hâte de continuer à découvrir cette région !!

Mardi 29 Octobre

Il pleut des cordes….

Du coup on fait les magasins. On se décide à ne pas prendre notre appareil photo pour la journée. À quoi bon?

Je me trouve un bonnet bien chaud pour le Nepal (offert par maman oh bah vouii).

Finalement vers 14h la pluie s’arrête et on se décide à aller voir le temple Kinkakuji et son célèbre Pavillon d’Or. Et c’est pile poile quand on arrive en face du pavillon qu’une éclaircie arrive.

Finalement je suis content de ne pas avoir pris l’appareil. Ça évite de se mettre la pression pour prendre la plus belle photo possible (en plus j’aurais pas besoin de retoucher ce soir ce qui prend du temps). Non mais franchement c’est vrai j’ai l’impression d’avoir beaucoup plus profité du lieu et d’avoir vraiment vu avec mes ye…..JE DECONNE JE SUIS COMPLÈTEMENT DEG!!!

L’endroit était magique. Le pavillon quasiment entièrement recouvert de feuilles d’or qui se reflète dans l’étang juste devant lui a été peut-être le panorama que j’ai préféré au Japon. Et vous n’aurez pas de photo. Je pense à ma communauté Instagram qui doit être vachement déçue…

Mercredi 30 Octobre

Nuit blanche. J’ai beau avoir disserté sur le problème du ronfleur en dortoir, il est toujours difficile de faire face au problème lorsque que cela concerne un membre proche de ta famille. Pour respecter l’intimité de la personne, je ne dirai pas son nom. Un indice : cette personne ne porte pas la moustache.

Heureusement (ou malheureusement), on devait se lever tôt ce matin pour aller visiter les célèbres toris du sanctuaire Fushimi Inari. Nous y sommes à 8h et Il y a déjà un peu de monde même si ça parait dérisoire par rapport à ce qu’on aura plus tard. Au début de la visite, le sanctuaire en lui-même n’a rien d’extraordinaire surtout quand tu viens de t’enchainer 2 semaines de temple. C’est effectivement quand on commence à rentrer dans le tunnel formé par plus de 30 000 toris que la magie opère. J’ai rarement vu un lieu aussi photogénique (d’ailleurs Instagram ne s’y est pas trompé on voit cet endroit partout). Comme d’habitude, plus on marche, moins il y a de monde. On s’y balade une bonne heure. Prendre des photos est un plaisir.

Bon après y a quand même pas mal de monde ne nous le cachons pas.

Après les gens sont souvent sympas et se cachent le temps qu’on prenne la photo. Après bon ils ont le même niveau à cache-cache que mes neveux et nièces ^^

Une fois la visite terminée, l’heure est venue de retourner à l’auberge prendre les sacs et de prendre un Shinkansen pour Osaka. Notre auberge y est absolument parfaite. Pendant qu’Elo et moi restons dans la chambre à essayer de récupérer de notre courte nuit, mes parents vont se balader dans la ville et voir le château d’Osaka. Le soir comme souvent, c’est belote ^^

Jeudi 31 Octobre

Direction Koyasan aujourd’hui, une montagne sacrée pour les japonais. C’est le berceau du bouddhisme, rapporté de Chine, dans le pays. Après 2h30 de trajet nous arrivons au temple Kumagaiji, notre hébergement pour la nuit ! Et oui, parmi les 200 temples que contient la ville, une cinquantaine propose des services d’hébergement. Cette habitude a commencé avec la réflexion d’un moine bouddhiste qui devait être la suivante : « bon les gars, on a plein de temples et toute une chier d’espace inoccupé dont on ne sait pas quoi faire. Et si on se faisait un sacré paquet de fric?!« .

L’endroit est cependant magique et nous sommes accueillis comme des rois avec un petit thé de bienvenue. La ville est ce qui se rapproche le plus, depuis le début du voyage, d’un havre de paix. L’endroit est assez difficile d’accès (4h30 de trajet depuis Kyoto quand même) et semble isolé dans les montagnes. Un lieu vraiment magique que je recommande vivement.

Après le thé nous allons nous balader dans le cimetière Okunoin, le plus grand du Japon. L’endroit regorge de tombes, de sépultures, de lanternes et de cèdres et mène au pavillon des lanternes dont certaines, dit-on, brûlent depuis plus de 900 ans…

Une balade tout simplement merveilleuse. De plus, étant plus haut, nous apercevons (enfin!) les premières couleurs de l’automne !

Chose rigolote, de grandes entreprises (comme Panasonic, Nissan etc.) ont également fait bâtir des sépultures en hommage à leurs salariés. Ils travaillent 50 heures par semaines avec 2 semaines de congés par an mais ils ont un mémorial alors tout va bien du coup.

Nous retournons à notre temple/hôtel vers 17h30 juste à temps pour le repas traditionnel compris avec la chambre. Nous mangeons dans une grande salle assis par terre avec l’ensemble des convives dont un groupe de français retraités en tour organisé qui me rappelle tant nos réunions de copropriété (qui me manquaient énormément).

Après le repas, retour à la chambre où nous essayons nos kimonos prêtés par le temple. Bon là j’avoue ça fait touristes de chez touristes à mort ! Mais bon c’est rigolo.

Une petite belote et dodo. Demain on se lève à 6h30 pour assister aux cérémonies bouddhistes.

Vendredi 1 novembre

On assiste donc ce matin à la prière des moines. Le moine en chef nous fait passer deux par deux pour prier. Etant profondément athé ça me gêne un peu mais bon je ne voulais pas passer pour un rabat-joie. Pendant la cérémonie, on sent que les jeunes moines (probablement des apprentis) sont un peu dissipés. A mon avis ils doivent plus penser à la saison 4 de l’Attaque des Titans (comme tout le monde) qu’à Bouddha.

Après cette première prière vient la cérémonie du feu où l’on comprend pourquoi tant de temple ont périt dans les flammes. Plus sérieusement, cette deuxième cérémonie m’a quand même marqué et j’ai trouvé le tout très impressionnant.

Après le petit-dej, qui était également compris avec la chambre, nous allons nous balader dans Koyasan visiter le temple Kongobuji et une célèbre pagode à…….1 étage. Okay okay…c’est un Courtepaille quoi… bon en fait non c’était vraiment impressionnant.

Ainsi s’achève notre visite éclair de Koyasan, clairement l’un des endroits que j’ai préféré au Japon et même depuis le début du voyage.

La ville remplie de temples et de verdure, la cérémonie bouddhiste, le pavillon des lanternes et les couleurs de l’automne en ont fait une expérience inoubliable.

Voilà. Retour à Osaka. Le Japon est bientôt fini. Demain ma mère et mon beau père partent pour l’aéroport à 5h du matin. Quant à nous, il nous reste encore une journée pleine pour préparer un peu le Népal. Notre prochaine étape.

Encore une fois, cet article était beaucoup trop long.

10 commentaires sur “Le Japon, ses montagnes, ses daims et ses moines

Ajouter un commentaire

  1. Très bon article comme toujours!
    Les petits détails croustillants que le lecteur est en droit d’attendre, des superbes photos dont certains sont presque dignes d’être explosées (comme la 6ème en partant du bas de cet article), et de l’humour bien placé et bien dosé!
    Bon on sent une pointe d’agacement à la vue d’autres touristes mais c’est le jeu ^^

    Continuez à alimenter vos followers, c’est excellent! Et bonne finale!

    Un anonyme (qui était 15/1 l’an dernier et ancien vainqueur du masters de l’emu quand même…)

    Aimé par 1 personne

    1. Tu peux pas savoir comme ton commentaire me fait plaisir ! A quand un blog qui retracera l’histoire de ta montée en seconde série (largement à ta portée soit dit en passant) ?? Je peux te dire que tu auras au moins un abonné. Tu ne peux pas laisser Kotaro prendre le large comme ça… Merci encore pour ton message et j’espère qu’on se retrouvera un jour de chaque côté d’un court même si je ne me fais plus d’illusion sur mes chances de victoire.

      J'aime

  2. Dis donc Nano, je savais pas que tu étais si bon rédacteur, c’est digne d’un president de l’EDZ tout ça ! ^^
    Superbes photos et ça donne envie de découvrir tout ça de ses yeux !
    Profitez bien les amis et bon voyage au Népal !

    Aimé par 1 personne

  3. Quel plaisir de lire cet article à notre retour et de revoir tout ce que l’on a fait ensemble ! Ce fut un voyage riche et inoubliable, On vient de télécharger nos photos, on espère en avoir d’aussi belles que les vôtres.
    Ce midi on a bu un petit verre de Beaujolais à votre santé en pensant au Bordeaux que nous avons partagé à Kyoto.
    Gros bisous de Didier et de votre ronfleuse préférée … ! (enfin j’espère avoir ce titre !!)

    Aimé par 1 personne

  4. C’est magnifique, ça fait vraiment envie, Pour info, l’equipe de Thaïlande arrive avec un ronfleur, tres performant, horaire d’entree en action 6h du matin , heure française, pas de souci, il peut dormir jusqu’à 9 h . A bientôt. Bonne visite du Népal.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :