Tout est bon dans le Japon

Lundi 14 Octobre

JAPAN BABY!! Nous y voilà. Après une traversée en ferry moins mouvementée que ce que l’on pensait (et moins confortable aussi), nous voilà arrivés au Japon. A Fukuoka plus exactement.

Ceci est un oreiller 👆🏼

Premier réflex : acheter une carte SIM prépayée car « voyager c’est bien, voyager en ayant internet, c’est mieux« .

On se dirige ensuite à notre hôtel pour poser nos sacs (on se doutait bien que le check-in à 9h du mat’ ça passerait moyen) et on repart profiter sans plus attendre de la si riche culture Japonaise! On est comme ça nous, l’amour du partage des cultures All over the world c’est notre passion !!

C’est bien japonais Starbucks?!

Donc voilà on prend un petit café tranquille à la fraiche (t’as vu). Les serveurs du Starbucks nous donnent un petit aperçu de ce qu’on vivra plusieurs fois dans la journée : les gens sont tout sourire avec nous et essayent de communiquer le plus possible (ça marche pas on comprend rien). Là sur nos verres Starbucks la vendeuse nous fait de jolis dessin tout mignon !

Et puis voilà on se pose un peu avant d’aller nous balader quoi. En tout cas par rapport à la Corée on n’est pas dépaysé. Nous avons effectivement maintenant l’habitude de ne rien comprendre à la langue et puis de toute façon tous les asiatiques se ressem…HO ÇA VA ON PEUT PLUS RIEN DIRE MAINTENANT EN FRANCE ÇA C’EST BIEN VRAI MA BONNE DAME!!

On se rend compte avec bonheur qu’on peut manger pour pas cher un peu comme en Corée et ça c’est cool. On décide d’aller nous balader un peu au pif avant l’heure du check-in (car la priorité aujourd’hui c’est le repos ça fait une semaine qu’on dort mal).

On flâne un peu dans un parc et on va faire des magasins de bijoux et de cosmétique…je vous laisse deviner qui était moteur là-dessus..

Résultat des courses : 30 euros la crème hydratante pour le visage…alors que moi je me saigne en ne dépensant QUE LE STRICT NÉCÉSSAIRE !!!

Nous sommes finalement de retour à l’hôtel à 15h pour le check-in. Et là le mot d’ordre est simple : SIESTE!!

Au réveil, nous regardons « l’attaque des titans« , un animé japonais qu’Elodie n’a pas vu et que je me fais un plaisir de revoir. Si ça vous intéresse je vous préviens: vous n’êtes pas prêts.

Finalement il est l’heure d’aller manger. Nous retournons donc dans le quartier où l’on était plus tôt. Nous croisons deux Macdo en chemin et Elodie a du mal à résister. Heureusement que ma volonté de fer nous pousse à trouver autre chose. Ce sera finalement salade et épinard (chouette….). Au retour on va faire des courses acheter quelques fruits oui car il faut savoir que nous sommes globalement en manque de fruit !! On achète donc bananes, pommes et kaki. Hé si jamais je raconte trop ma vie vous le dites hein !? Ces courses sont quand même l’occasion de prendre en photo les fameux melons à 20 balles pièce !!

Et comme pour tous les pays que nous visitons, nous finissons la première journée par la remarque suivante « tiens on y ferait bien une expat« . Réflexion qui, à part pour la Nouvelle Zélande, n’a jamais passé l’épreuve du temps…

Mardi 15 Octobre

Aujourd’hui ça glande. Les derniers jours en Corée nous ont épuisés. Nous quittons la chambre uniquement 2 petites heures pour aller manger et se balader dans le quartier de l’hôtel où il y a quelques temples assez sympas.

Sinon la journée a été passée à faire du rien.

En bref, une journée typique d’un scénariste de la nouvelle trilogie Star Wars.

Mercredi 16 Octobre

Nous prenons la route vers Hiroshima aujourd’hui, le départ du bus est à 10h20. Nous arrivons au terminal pour acheter les billets où nous demandons 2 tickets. C’est là que je tape à la vendeuse un petit « Ikura desu ka? » (« Combien ça coute »).

Allez y a quoi là?! C’est qui le bilingue?

Finalement heureusement qu’elle a tapé le montant sur une calculatrice car j’avais rien compris ^^

Nous comprenons alors qu’au Japon, les transports sont chers….très chers. On se dit donc que pendant les 3 semaines que nous avons, on sera un peu moins regardant sur le budget. On se rattrapera au Népal où pour 20 euros tu peux acheter l’hôtel.

Petite anecdote sympathique : quand on attendait le bus pour Hiroshima, un homme d’apparence tout à fait classique s’est accroupi en face de nous, nous dévoilant ainsi son sublime string à carreau rouge et noir. Pas de doute, c’est bien le Japon.

Bref ! Après 4 heures de bus nous arrivons à Hiroshima où c’est un peu la mission pour acheter des billets de bus pour Tokyo. Finalement la solution la moins chère est un bus de nuit pour demain soir pour la modique somme de …. 110 euros par personne..(adieu budget).

Même si c’est cher, nous n’avons aucune difficulté à communiquer (jusqu’à présent) car les gens parlent très bien anglais. Bon il y en a quand même, quand tu leur dis « Bonjour » en Japonais ils pensent direct que tu es l’un des leurs et il te raconte plein de trucs (probablement très intéressant) en Japonais….

Euh…. je comprends rien à ce que tu dis?!

Vers 17h on arrive à l’auberge qui a l’air assez sympa (je sais j’ai dit pareil pour Busan) et où les lits sont des capsules typiques du pays ce qu’on ne savait pas..mais c’est rigolo.

Le soir nous goutons la spécialité de la ville : des Okonomiyaki. Une galette de sarrasin avec des nouilles, du porc, des oignons et un oeuf principalement. Le tout avec une bonne bière bien sûr (on a dit adieu au budget je vous rappelle). Une TUE-RIE..

Jeudi 17 Octobre

Enfin une nuit en dortoir qui se passe sans encombre sans ronfleur ni moustique !!! Pourtant, la veille, quand un couple de français nous dit qu’ils allaient se lever à 5h30 pour prendre un train, on est un tantinet inquiet. Mais finalement on ne les a même pas entendus. La France est bien le pays des droits de l’Homme 🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷

On se lève donc tranquillou bilou et nous partons vers 10h de l’auberge où la propriétaire accepte gentiment que nous laissions nos sacs ici le temps que nous visitions la ville.

Notre première étape est le château Hiroshima-jō, à 30 min à pied de l’auberge. Mais sur le chemin nous voyons qu’il y a un monument pour les victimes bombe-A dans un jardin et donc nous faisons un petit détour pour aller le voir. Étonnant, on en avait pas entendu parler. Et bien quand on arrive devant le « mémorial » on comprend pourquoi…

Voilà ça doit faire la hauteur des mes mollets…bon après c’est vrai que bon à Hiroshima il ne s’est quasiment rien passé…un petit truc quoi.

Un point de détail de la Seconde Guerre Mon…qu’est ce que je raconte là?!

Donc après ce petit détour quand même décevant nous arrivons enfin au château. À l’entrée se trouve une porte qui était là à l’époque de la bombe (le château lui a été entièrement rasé puis reconstruit). Et bien rien que ça déjà ça fait froid dans le dos.

Il est dit que la porte était faite à partir de Nokia 3310 (je dis ça mais à vérifier).

Après le château est vraiment impressionnant. L’architecture change par rapport à la Corée. Je crois que seul le donjon principal a été reconstruit. Le château était à l’époque beaucoup plus vaste et était la demeure du Daimyō d’Hiroshima (les seigneurs locaux du Japon médiéval si je ne dis pas de bêtise).

Bon et à partir de maintenant on rigole plus du tout car nous arrivons à l’endroit le plus connu de la ville et surement aussi le plus triste : le Dôme de Genbaku. Un monument de la ville qui était là le 6 Août 1945, qui est encore debout et qui a été conservé comme il était juste après le passage de la bombe. Et franchement pour nous c’est un peu le choc.

On se pose pleins de questions :

  • Comment en arriver à une telle violence? 75 000 tués instantanément, plus de 200 000 tués en tout. Et surtout la question qui vient juste après celle-ci.
  • Etait-ce vraiment nécessaire?? L’histoire officiel nous dit que c’était un sacrifice utile pour précipiter la capitulation japonaise et ainsi la fin de la guerre…seulement ce n’est pas aussi simple. Au delà de la question de savoir si un « sacrifice utile » a seulement un sens, l’entrée en guerre des russes aurait également joué un rôle déterminant dans la capitulation. Et donc se dire que cette bombe (et la suivante) aurait tué des centaines de milliers de personne utilement fait froid dans le dos.

Et là quand je vois des gens se prendre en photo devant, sourire aux lèvres et limite avec le pouce en l’air, ça me dépasse.

Nous nous dirigeons dans le Hiroshima Peace Memorial Museum qui rend hommage aux victimes et présente une exposition sur les dégâts causés par la bombe. Certaines photos sont insoutenables. Le mémorial est très bien fait mais on a quand même l’impression que le Japon a encore un peu de mal avec son histoire. Il est bien dit 2 ou 3 fois dans toute l’exposition qu’il y avait bien une guerre mais pas une seule fois le terme de World War 2 n’est écrit et le fait que les japonais étaient alliés aux Nazis n’est JAMAIS mentionné. Je ne parle même pas des évènements qui se sont passés en Chine et en Corée qui sont largement passés sous silence. En gros, la bombe a été envoyée par les états-unis, sans attendre le soutien des russes, uniquement car ils ne voulaient pas que l’influence russe s’étende dans la région (bon en même temps…il y a du vrai la dedans mais peut être que les US n’aurait utilisé la bombe si le Japon n’avait pas commis de crimes de guerre avant). La déclaration de Postdam, qui était une occasion pour les Japonais de capituler, est présentée comme une fausse proposition de capitulation car elle n’assurait pas le maintien de l’empereur (seul moment où l’empire est mentionné d’ailleurs), et qu’en plus cette déclaration ne mentionnait pas l’existence de la bombe-A. Donc avis mitigé sur l’aspect historique des évènements. Il y avait pleins d’écoliers ce jour, on aimerait bien savoir ce qu’ils ont retenu. Mais dans tous les cas c’était intéressant de voir comment les évènements sont présentés, ça donne un autre point de vue, et de la perspective.

Soyons clair, on ne dit pas que la version « Américaine » de l’utilisation de la bombe est la seule qu’il faille croire. Personnellement, j’ai beaucoup de mal à me dire qu’il n’y avait pas une histoire de « il faut qu’on montre aux russes qu’il faut pas venir nous chercher des noises » à ce moment là. Mais bon quasiment occulter les crimes de guerre des Japonais et leur alliance aux Nazis me paraît quand même fort de café.

Enfin bref, c’est un sujet qui nous passionne et on pourrait en tartiner des pages donc on va s’arrêter là.

Et pourtant, présenter l’Histoire de manière partielle n’est-il pas le meilleur moyen de refaire les mêmes erreurs? Le mémorial qui se veut un mémorial pour la Paix dans le monde ne devrait-il pas regarder l’Histoire de façon plus objective et moins partisane? Alors je sais que c’est un mémorial dédié aux victimes avant tout..mais bon je me dis que pour qu’il n’y ait plus de victime demain, il serait préférable d’assumer ces erreurs du passé. OKAY ON ARRETE !!

Nous rentrons à l’auberge vers 16h pour reprendre nos sacs avant de nous rendre au terminal de bus. Notre bus de nuit est à 20h35 ce qui nous laisse largement le temps de faire un peu de logistique pour Tokyo. Ma mère et mon beau-père arrivent dimanche et il s’agirait de savoir ce qu’on va faire. On a vraiment hâte !!

4 commentaires sur “Tout est bon dans le Japon

Ajouter un commentaire

  1. Super le dortoir avec les lits capsules, en effet c’est typique du Japon il paraît ! (et on m’avait aussi dit que c’était bien fait niveau insonorisation en general!). Hiroshima ça devait être quelque chose en effet, et de voir les versions en fonctions des pays.. Profitez bien les poupous en tout cas, gros bisous de ns 3 😘

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :