On fait les foufous à Jeju (Corée du Sud)

Lundi 9 Septembre

Le réveil est dur ce matin. Ça faisait bien longtemps que nous n’avions pas mis d’alarme du coup là à 6h30 ça picote un peu. C’est sous la pluie que nous prenons la direction de l’aéroport.

On y arrive et comme d’habitude. Pif paf pouf on se retrouve en salle d’embarquement puis dans l’avion. Et là on attend…on attend…encore. Nous apprenons par le pilote qu’il y a un problème de clim (effectivement on se disait qu’il faisait pas froid pour une fois ^^) et qu’ils essayent de réparer le truc.

Nous apprendrons encore plus tard qu’en fait la clim ne marche pas quand l’avion est à l’arrêt mais qu’en vol ça fonctionnera nickel…

C’est pour cela que nous restons cloués au sol encore une bonne demi-heure..Alors que moi dans ma tête je me disais « bah on a qu’à décoller comme ça le problème est réglé! » Réflexion typique du bon touriste français qui n’est pas dans le cockpit mais qui sait quand même tout mieux que tout le monde je vous l’accorde.

Nous décollons finalement avec une heure de retard mais bon on n’est pas pressé. Puis ça nous aura laissé encore plus de temps dans ce magnifique pays que ça fait bizarre de quitter (on est des joueurs qu’on va vite avec le ballon)!

Le vol dure 11h environ. Comme d’habitude pour passer le temps, merci Marvel ! Et c’est vers 15h heure locale que nous arrivons à Seoul sous un soleil RA-DIEUX (#ironie).

Et sans transition nous sommes Mardi ! La magie des décalages horaires.

Mardi 10 Septembre

NOS PREMIERS PAS EN ASIE !!

Après m’être débarrassé de toutes les répliques racistes d’OSS 117 Rio ne réponds plus dans ma tête (j’ai honte…), je peux enfin reprendre mes esprits.

Au début rien de bien spécial, tous les aéroports se ressemblent. Je commence à stresser pour la douane. J’ai peur de pas comprendre les éventuelles questions du douanier. Mais finalement celui-ci ne m’adressera même pas la parole ni même un regard. Un point commun entre tous les pays du monde, les douaniers sont toujours les personnes les plus sympas ! ^^

C’est d’ailleurs à la douane que je croise un des meilleurs joueurs de Stacraft 2 au monde (qui est mexicain d’ailleurs et pas coréen) ! C’est assez amusant (si si vous allez voir) car je venais de le voir sur mon PC ce week end !

Par contre c’est une fois dans le métro que le choc arrive. Pour la première fois, la minorité, c’est nous ! Nous qui n’avions voyagé que dans des pays occidentaux jusqu’à présent (nous avons été au Pérou et en Bolivie mais nous étions plus souvent entourés de touristes que de locaux). Les stations de métro sont immenses et grouillent de vie.

On sent que la barrière de la langue sera difficile à franchir mais d’un autre côté on se sent tellement libre de pouvoir dire absolument ce que l’on veut (du genre « Eric Zemmour est un chic type« ) sans que personne ne nous comprenne !

Heureusement, nous sommes à Séoul et la majorité des informations sont disponibles en anglais quand même…mais alors ailleurs…que ça va être drôle!

Après une heure de transport nous sommes arrivés chez Fred qui lui travaille encore. C’est pratique de pouvoir ouvrir les portes avec un code à la place de clefs dans ce genre de cas ^^

En tout cas on est super contents et super excités ! Ça change du Canada et on a hâte de découvrir ce pays et même le continent.

Lorsque Fred arrive, il nous emmène dans un petit resto bien sympathique. J’apprends avec tristesse que, contrairement à mes deux camarades, je ne sais pas manger avec des baguettes 🥢. Et comme je ne sais pas dire « fourchette » en coréen je suis foutu. (Fred nous apprend « bonjour » et « merci » pour le moment)

La phase 2 du voyage peut commencer….

Mercredi 11 Septembre

Levé 4h. Fred se venge du fait qu’on l’ai fait lever à 5h pour sa première journée au Canada. Sans déjeuner, nous sortons prendre un taxi en direction du deuxième aéroport de Séoul (un aéroport avec surtout des vols locaux) : Gimpo. Demain commence une période de congés pour les Coréens. C’est un peu l’équivalent de Noël pour eux et donc il y a un monde de fou pour un aéroport si petit !

Fun fact : dans l’avion nous voyons une jeune coréenne avec un T-Shirt où il y a écrit « Le Jaune« . Comme on est un peu con ça nous fait beaucoup rire mais ça nous apprend surtout deux choses : que les fabricants de vêtements sont de vrais trolleurs et que je n’achèterai jamais des vêtements avec des inscriptions asiatiques désormais.

Après une heure de vol, nous voilà arrivés sur l’île de Jeju, considérée comme l’île de beauté de Corée du Sud. Le temps ne s’est malheureusement pas arrangé depuis hier et c’est donc sous la pluie que nous marchons vers le magasin de location de vélo. L’objectif est simple pour les 5 prochains jours : faire le tour de l’île à vélo. Il faudra suivre une petite ligne bleue pendant 230 km avant de revenir à notre point de départ.

Vers 11h c’est le grand départ. Notre Airbnb se trouve à 48km. Dès les premiers mètres, on se dit qu’avoir acheté un cycliste rembourré n’était pas une mauvaise idée.

Très vite, le soleil pointe le bout de son nez pour ne plus jamais nous quitter pendant ces 5 jours ! Quel pied ! Cependant, aujourd’hui le temps est assez humide et les T-Shirt sont très vite trempés. Nous ne sommes pas encore habitués à l’effort du coup la fatigue arrive également très vite ^^ (bon puis 16h de décalage horaire avec le Canada ça n’aide pas non plus..)

Avec le soleil, les paysages se dévoilent un peu plus. Le contraste entre le noir de la roche volcanique (Jeju est une île dont le centre est un volcan) et le bleu azur de l’eau rend le panorama vraiment magnifique.

Après une heure de vélo, on se prend un petit jus de mangues pour nous rafraichir. Un régal 🥭.

Vers 14h nous refaisons un stop sur une plage assez connue de l’île, Hyeopjae, et on comprend pourquoi. Sable blanc, eau turquoise, tout y est ! On en profite pour manger et (encore) se poser au Soleil sur la plage où Elodie en profite pour faire une petite trempette.

Au moment du repas, je m’aperçois que, depuis hier, je n’ai pas fait de progrès concernant l’utilisation des baguettes. C’est là que je me fais la réflexion « mais on reste 6 mois en Asie! Je vais faire comment? ». C’est précisément quand je me suis résigné à mourir de faim le mois prochain, que les ténèbres obscurcissent mes pensées et que tout espoir semble perdu, que le miracle arrive ! J’attrape mon premier aliment avec des baguettes ! VICTOIRE!! Alors c’est qui le patron là !!??

Bon j’ai encore beaucoup de progrès à faire mais ça viendra. L’espoir s’est embrasé !!

Malgré le faible nombre de kilomètres, on arrive à notre logement en fin d’après midi bien claqués quand même. La vue depuis la chambre est magnifique et je suis toujours autant intrigué par les salles de bain coréennes…

La ville où nous sommes, Yongsu, est assez petite mais nous arrivons à trouver un restaurant à 500 mètres. Encore un délice. Je pense que ces quelques mois en Asie vont être très sympas d’un point de vue gastronomique ^^ La patronne du restaurant nous offre même une excellente boisson à base de riz. D’après Fred, ces petits gestes sont assez courants en Corée hors des grandes villes.

On ne traine pas trop quand même et à 21h tout le monde dort.

Jeudi 12 Septembre

Une petite nuit de 12h qui fait du bien. Depuis notre chambre nous voyons un banc de dauphins qui sont apparemment venus nous encourager pour cette journée qui s’annonce difficile. On se trouve un café pour déjeuner (faut savoir qu’il y a des cafés partout en Corée) où le propriétaire nous offre encore une limonade maison et on décolle vers 11h. Nous avons 58km à faire aujourd’hui donc faut pas non plus trop trainer. De plus, apparemment, il y a une opération militaire aujourd’hui sur l’île…l’opération « Vent de face dans ta gueule!« .

On galère à mort! On a vraiment du mal à avancer…cette sensation d’impuissance à tendance à me faire perdre mon calme d’ailleurs ! Heureusement, nous nous arrêtons visiter le temple Sanbangsa à presque mi-chemin ce qui permet de souffler un peu.

C’est le premier temple de ce type que nous visitons, bien sûr pas le dernier, et il nous fait forte impression (même si je pense que pour des gens habitués c’est un temple un peu osef).

Notre première statue de bouddha, notre premier moulin à prière, beaucoup de premières aujourd’hui qui permettent de faire un peu oublier la douleur dans les jambes après seulement un jour et demi dans les pattes.

En haut de ce temple se trouve une grotte qui abrite également une statue de bouddha. Elodie a vraiment la flemme (pour une fois) de monter les nombreuses marches qui nous y amènent mais enfin, on reviendra pas ici de sitôt alors on fait l’effort d’y aller.

Après la visite, on se reprend un jus de fruit avant d’affronter de nouveau les éléments. Les 30 km qui nous sépare de Seogwipo, notre deuxième étape, sont interminables. On donne tout ce qu’on a et on s’inquiète un peu pour les prochains jours…le physique va-t-il tenir ? (SPOILER ALERT : oui). On essaye de voir le verre à moitié plein, l’avantage quand on roule à 5km/h, c’est que l’on peut facilement profiter du littoral ^^.

Notre douche, une fois arrivés à notre hôtel, est salvatrice. Fred nous emmène ensuite au marché couvert de la ville où nous goutons du jus d’hanlabong, spécialité de l’île, puis nous mangeons dans un restaurant typique de l’île qui fait des barbecues de porc noir. Encore une fois, je suis sous le charme ! Maintenant que nous maitrisons parfaitement le Bonjour et Merci, Fred nous apprend de nouveau mot en coréen : Au revoir et c’est bon.

Vendredi 13 Septembre

Juste à côté de notre hôtel se trouve les cascades Jeonbang qui valent apparemment le détour car uniques cascades à se jeter directement dans l’océan en Asie !

En remontant sur nos vélos, quand on voit encore le vent qu’il y a ce matin et nos cuisses qui commencent à tirer, on se dit que la journée va être longue…

Finalement, peut être avons nous trouvé notre rythme car nous avançons bien mieux qu’hier ! Le temps est au beau fixe et le littoral est magnifique ! La journée s’annonce pas si pire finalement.

Nous nous arrêtons à midi pour manger dans le Macdo local (on ne se refait pas) : Lotteria. On y mange pour 3 euros avec Elodie! En Corée les restaurants ne sont vraiment pas chers (on peut souvent y manger pour 6/7 euros) mais là vraiment ça vaut le coup.

Nous continuons notre route tranquillement jusqu’à Seongsan. Au total, nous avons rouler 58 km aujourd’hui et au global nous avons parcouru les 3/4 de l’île.

La guest house que Fred nous a réservée (et nous a gentiment offert !) est grandiose. La chambre est immense et la vue est imprenable !! La propriétaire a vécu en France pendant plusieurs années et comprend ce qu’on dit donc faut quand même faire attention ^^

Le soir, nous mangeons avec un collègue de Fred qui est venu à Jeju voir sa famille pour les fêtes… Moi, encore une fois, j’adore mais Elodie commence à saturer de la nourriture coréenne…

Samedi 14 Septembre

Aujourd’hui, c’est repos. Cela ne nous empêche pas de mettre un réveil à 6h pour admirer le levé de Soleil depuis la chambre. Génial.

Les propriétaire de la guest house nous offrent gentiment le petit déjeuner (apparemment pour remercier Fred d’être déjà venu 3 fois ici). Un brunch excellent avec vue sur le lac, on se met bien !!

Nous devons quand même prendre les vélos sur 2km pour aller déposer nos sacs à l’hôtel de ce soir. Ensuite nous prenons un ferry direction l’île Udo au large de Jeju. Udo est d’ailleurs une petite Jeju : une eau turquoise et un volcan en son centre. Fred avait prévu cette excursion pour qu’on fasse le tour de l’île en quad. Apparemment, depuis sa dernière venue, les choses ont changé. Plus de quad car considéré trop dangereux et pour louer un 2 roues motorisé il faut le permis moto…De plus, les prix ont explosé ! Nous nous résignons donc à louer des vélos électriques dont un vélo tandem pour Elo et moi. Et bien sacré expérience ! On a jamais réussi à avancer droit je crois.

Le tour de l’île se fait très vite. C’est pourquoi on se laisse tenter à mi-parcours par une petite glace aux cacahuètes, spécialité d’Udo.

Vers 17h, nous prenons notre ferry de retour. De retour à notre hôtel, et après une petite douche, nous montons sur le toit pour admirer la vue jusqu’au coucher de soleil. Le temps est si clair qu’on peut apercevoir le volcan Hallasan au centre de l’île.

Dimanche 15 Septembre

Encore une fois, le réveil sonne très tôt. On s’habille et on remonte sur le toit pour voir le lever de soleil cette fois-ci. Ce n’est pas pour rien que la Corée est surnommé le pays du Soleil levant! (Quoi?)

On essaye de se rendormir un peu avant de partir mais avec le soleil dans la tronche c’est pas simple ^^.

Le propriétaire nous offre (encore!) le petit déjeuner où je goutte du poulpe pour la première fois de ma vie (et surement la dernière).

Notre dernière journée est la plus longue. 60km jusqu’à Jeju city. Mais le vent s’étant calmé, on a l’impression d’engloutir les kilomètres. Sur le chemin, nous passons devant les 2 plus belles plages de l’île (enfin nos deux plages préférées en tout cas). À l’une d’elle, on se laisse encore tenter par un jus de mangue bien frais. Avec cette chaleur ça fait tellement de bien…

Finalement, la journée passe très vite. Nous rendons les vélos et allons à notre hôtel. Ce soir nous prendrons une petite bière pour fêter la fin du tour ! Les cuisses nous font souffrir mais que c’était bien. Une expérience vraiment inoubliable. Je la conseillerais à quiconque ferait un voyage en Corée. La mer est turquoise, les plages sont magnifiques, il y a de quoi prendre des cafés ou des jus de fruits partout et la vie n’est vraiment pas chère!

Demain matin, Fred s’en va reprendre l’avion pour retourner bosser (looser). Quant à nous, nous rentrons mardi ce qui nous laisse la journée de demain pour faire ce qu’on veut sur l’île.

Lundi 16 Septembre

Et nous décidons donc de retourner « chiller » sur la plage d’hier. Sans pression, comme ça à la fraiche mamène.

Pour une première journée sans notre guide local, on s’est pas trop mal démerdé ^^

Mardi 17 Septembre

Nous reprenons l’avion de bon matin avec, déjà, des souvenirs plein la tête. De retour chez Fred, nous devons rattraper notre retard sur ce blog ce qui prend pas mal de temps. Heureusement, nous avons tout le temps qu’il faut et la découverte de Seoul attendra demain 😉

Pour notre première semaine en Corée, nous avons été servis ! Et je suis sûr que ce pays à encore beaucoup à nous apporter…

11 commentaires sur “On fait les foufous à Jeju (Corée du Sud)

Ajouter un commentaire

  1. Ah enfin le premier article sur la Corée ! Les paysages sont superbes, ça donne envie aussi dis donc ! Et le BBQ coréen m’a fait saliver ! Bisous à vous 3!
    PS : le jaune.. J’ai ri, moi aussi je dois être un peu con 😉

    J'aime

  2. Coucou les sportifs.
    Vous étiez ton sur ton : mer bleue, ciel bleu, tee-shirt et tandem bleus …. trop beau.
    Faut-il qu’on apprenne à manger avec des baguettes avant le Japon ???
    Bisous de nous deux

    J'aime

  3. Waouh tout ça c’est magnifique les poupous….que de belles photos !
    et toujours avec cet humour dont on se délecte.
    Vous avez l’air en pleine forme, c’est top….
    Gros bisous de nous 2
    😘

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :