Ultime randonnée et repos du guerrier

Mercredi 14 Août

C’est bientôt la fin de la deuxième étape de notre voyage. Dans 2 jours nous prenons l’avion pour Vancouver et l’île du même nom. Du coup, pour vivre sans regret, nous avons décidé de profiter un max de cette journée en….ne faisant absolument rien!!

Bah quoi, vous n’avez jamais regretté de ne pas avoir assez glandé?!

Du coup, après une nuit de quasiment 12h, on sort de la tente à 10h30 pépouze et nous prenons la direction du Macdo le plus proche. Normal. C’est sur le parking de ce restaurant gastronomique que nous avons nos potes de Toulouse sur Skype et, le plus important, mon petit filleul adoré. Quel plaisir de les avoir en face! Seb est avec Aurel et Nuria en plein travaux pendant que Clara et Mini-Twix se la coulent douce en vacances. On se raconte les dernières nouvelles et, heureusement, il y en a que des bonnes. C’est le moment qu’ont choisi Eco et Kéké pour se joindre à la téléconf. Pendant quelques temps nous avons 4 téléphones reliés en même temps et ça marche pas bien fort. Suffisamment cependant pour bien rigoler et être nostalgique des années où nous étions tous à Toulouse. De plus, Eco me donne ses petits conseils pour améliorer ce blog. Le faire plus sous forme de BD par exemple parce que « tu comprends moi j’aime pas trop lire mais j’aime bien voir les images ». Okay merci Eco j’y penserai. De toute façon je peux te clasher je sais que tu ne liras pas l’article jusque là 😉

Bon après c’est bien gentil il serait temps de raccrocher. Et oui, nous avons des expériences inoubliables à vivre nous désolés. Et rester 5 heures dans un Macdo à glander sur internet c’est une expérience que je n’oublierai pas!!

Vous l’aurez compris, cette après-midi fut palpitante. Elodie, après s’être renseignée sur les voyages d’un an en Amérique du Sud à vélo avec des enfants, se renseigne désormais sur l’aménagement d’un fourgon et les itinéraires pour faire le tour de l’Europe en Van. Elle est comme ça Elo, elle vit au jour le jour.

Et si moi mon rêve c’est passer 6 mois dans un hôtel « all-inclusive » dans le Poitou t’y as pensé???

De mon côté, c’est Starcraft, Le Monde, La Dépêche (journal de référence), Facebook et Allociné principalement…C’est important de se remettre progressivement dans le rythme d’une journée de travail classique.

C’est en écrivant ces lignes que je me dis que cette journée va donner envie de prendre un congé sabbatique à plusieurs d’entre vous. N’hésitez pas! Lancez-vous et vous vivrez des journées au moins aussi grandioses que la notre aujourd’hui!

Jeudi 15 Août

Levés 7h. Et oui faut pas trainer! C’est notre dernier jour dans les rocheuses donc on va en profiter un maximum. On retourne donc à notre petit macdo d’hier histoire d’y rester encore quelques heu….HA NON ça c’était le plan B.

On prend la voiture direction le Parc National des Glaciers à 1h de route. Géologiquement, nous quittons la chaîne des Rocheuses (Banff, Jasper, Yoho) pour la chaîne Columbia.

Le trajet en voiture laisse entrevoir des glaciers immenses (rien d’étonnant vu le nom du parc..) et on a hâte d’aller voir ça de plus près.

Au programme aujourd’hui : le sentier Abbott Ridge, 14km et 1000m de dénivelé. Pas facile facile donc. D’ailleurs, au début, nous sommes aussi fatigués l’un que l’autre. La pente est assez dure et on se demande quand nous allons enfin quitter la forêt (je te scierais tout ça moi ça trainerait pas).

Mais, comme souvent, plus on s’élève plus les montagnes s’offrent à nous et même s’il ne fait pas très beau, quel spectacle!!!

Une fois en haut nous sommes entourés de glaciers gigantesques. Nous profitons de la vue à 360° pour manger un bout. Malheureusement, le froid nous oblige à ne pas trop trainer.

Petit aparté : au Canada, vous ne pourrez JAMAIS rester au point culminant d’une randonnée bien longtemps. Il y a toujours un truc : le lundi c’est le froid, le mardi c’est la pluie, le mercredi c’est les moustiques, le jeudi c’est les mouches tueuses. Faites des combinaisons aléatoires de tout ça et vous aurez les vendredis, samedis et dimanches. Après ça reste génial quand même ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit.

Sur le chemin du retour, on fait notre BA de la journée en donnant la quasi totalité de ce qui nous reste d’eau pour deux français déjà à court…ces parisiens…

C’est après ce moment-là qu’on se dit « merde, c’est notre dernière randonnée dans les rocheuses » du coup pour se remonter le moral, quoi de mieux qu’une petite playlist année 90s??!! Tout y passe : Céline Dion, Francis Cabrel, les Innocents, Queen (coucou Papa), U2 et j’en passe. Le couple de français qui m’a vu apparaitre au détour d’un virage en train de courir les bras écartés en train de crier « EST-CE QUE CE MONDE EST SÉRIEUX?? » doivent s’en rappeler aussi.

Retour à la voiture à 16h, petit Mc Flurry (les 5h d’hier nous ont rendus accroc) et retour au camping avec, comme toujours, des images plein la tête.

Vendredi 16 Août

Journée transport. Ça s’annonce palpitant ! Le réveil sonne à 6h07 (soyons précis) ; on range matelas, sacs de couchage et tente comme si on avait fait ça toute notre vie, et on décolle du camping de Golden à 6h30. Un long périple nous attend, mais l’idée qu’un lit deux places nous attend au bout du chemin illumine notre regard. Et pas seulement un lit deux places ; une douche chaude, dans une salle de bain chauffée, avec autant d’eau qu’on veut ; une cuisine toute équipée, on sentirait presque l’odeur des crêpes au Nutella tellement on en rêve ; une chambre, avec une porte ; du wifi, illimité ! Enfin bref 20 jours de camping, parfois sans douche, ou même sans eau (sauf la pluie bien sûr héhé), et dans le froid, nous ont un peu marqués, et on appréciera grandement un peu de confort.

Mais revenons au périple. Après 4h de route sous une pluie battante (bah oui encore et toujours !) nous arrivons à notre agence de location hertz où nous rendons la voiture qui nous aura bien servi pendant 6 jours. On demande au gars de l’agence comment nous pourrions nous rendre à l’aéroport, il nous répond : « Taxi, there is no other way. »

« How much is the taxi ? »

« Around 30 dollars »

OKAY, du coup on prend le bus, merci pour le conseil (vous noterez notre aisance en anglais). Deux bus et 1h15 plus tard, on arrive à l’aéroport. On embarque ensuite pour 1h15 de vol entre Calgary et Vancouver (un A320 de Air Canada pour ceux qui se posent la question – Seb et Marie quoi). Arrivés là, nous enchaînons avec deux métros et un bus qui, 1h30 plus tard, nous déposent devant notre AirBnb pour les trois nuits à venir.

Quel bonheur de retrouver un peu de confort ! Vous l’aurez compris, deux jours de repos et de glande s’annoncent !

Notre position pour les deux prochains jours

PS : on a même une lampe de chevet !! 🥳

2 commentaires sur “Ultime randonnée et repos du guerrier

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :