Il fait pas beau à Yoho (Rocky Mountains)

Dimanche 11 Août

Nos yeux s’ouvrent à 9h30. Que ça fait du bien de dormir 11h sans interruption!! On devait vraiment être fatigués. Par contre comme prévu il ne fait pas beau et nous glandons sous la tente une bonne partie de la matinée à lire et à écouter des Podcasts. Le ciel est très nuageux mais il ne pleut pas. Nous nous décidons donc à POUET POUET POUET POUEEEEEETTTTTT !!

*voilà pourquoi je dois toujours garder la tablette sous surveillance pendant que j’écris le blog. Et je suis sûr que vous comprenez maintenant pourquoi c’est moi qui m’en occupe…*

Je recommence, on se décide donc à prendre la voiture en fin de matinée pour aller voir le Lac Emeraude qui se trouve à moins de 20 min en voiture de notre camping. Je suis un peu inquiet car, en Nouvelle Zélande, nous avions fait une randonnée où nous devions avoir une vue sublime sur des « lacs émeraudes » également mais le temps pourri de la journée à l’époque en avait décidé autrement. Mais finalement, malgré les nuages qui cachent les sommets aux alentours, le lac est très joli et l’ambiance y est assez paisible même si, évidemment, il y a beaucoup de monde. Nous nous baladons un peu autour du lac avant de revenir à l’endroit le plus fréquenté pour prendre quelques photos. Nous y serions bien restés une bonne partie de l’après-midi mais, malheureusement, la pluie a fait son apparition nous contraignant à partir.

Nous passons au Visitor Center de Field, un petit village situé dans le parc à 2km de notre camping, pour y consulter la météo pour les prochains jours. Et bonne nouvelle! Ça semble s’améliorer à partir de Mardi. Mais restons prudents quand même…

Il est 15h et il pleut. C’est le moment idéal pour passer l’après-midi dans un café, le Truffle Pigs. Parfois je me sens un peu coupable de rester plusieurs heures dans un bar, à profiter du wifi et de leurs prises électriques, uniquement en consommant un café à 3 dollars. Mais au bout de quelques minutes, la philosophie du « OSEF » reprend ses droits.

Juste à côté de nous s’installe un couple de Français qui, nous entendant parler de Birmanie, nous demande si nous faisons un tour du monde. Quel plaisir de répondre « oui » et d’enfin être de l’autre côté du miroir!! Nous passons une bonne demi-heure à discuter avec ces danseurs de métier vivant en Ecosse pour leur travail et grand amateurs de randonnée comme nous. Peut-être nous croiserons-nous de nouveau sur les sentiers de Yoho dans un jour ou deux qui sait?

Lundi 12 Août

Il a plu une bonne partie de la nuit. Une pluie relativement faible mais ininterrompue m’empêchant de trouver le sommeil. Nous déjeunons sous un abri en bois dans le camping et nous passons le temps en lisant (rester sous la tente avec le bruit désagréable des gouttes d’eau sur la toile m’est insupportable) jusqu’à midi.

Nous retournons au même bar qu’hier histoire d’être un peu au sec et nous essayons de profiter du break qui nous est imposé pour préparer un peu notre venue en Asie. Nous découvrons avec surprise que les nuits d’hôtel au Népal coûtent le prix d’une bonne baguette de pain au Canada ce qui fait du bien au moral après une nuit en tente compliquée. Nous peaufinons notre itinéraire pour la Corée. On se dit qu’on pourrait y rester plus longtemps que prévu en la parcourant en vélo du Nord au Sud (du Nord au Sud de la Corée…du Sud hein..n’imaginez pas qu’on va aller en Corée du Nord je vois déjà deux mamans s’inquiéter). Cela raccourcira notre séjour au Japon mais c’est peut être pas plus mal pour notre porte-feuille. Le coût de la vie au Japon étant excessivement cher par rapport à la Corée. Nous nous renseignons également sur les billets d’avion Nepal-Birmanie avant de quitter le bar toujours sous la pluie vers 17h (c’est la Picardie ici ou bien?).

Nous retournons à notre camping où nous sommes contents de voir que notre tente tient toujours debout puis nous retournons lire sous notre petit abri avant de manger.

Vers 18h le miracle arrive enfin, un rayon de soleil et l’arrêt de la pluie. Il est un peu tard pour faire quoi que ce soit mais espérons que cela n’augure que du bon pour demain.

Mardi 13 Août

Encore une mauvaise nuit. Il est souvent dit que lorsqu’on voyage longtemps on apprend des choses sur nous-même. Bah j’aurais appris que le bruit des gouttes de pluie en tente me donne envie de me couper les oreilles. La pluie s’arrête vers 4h du matin quand même mais le vent fait tomber des arbres les gouttes qui s’étaient accordées une petite pause entre le ciel et la terre.

Le réveil sonne à 6h30 mais on s’accorde une heure supplémentaire de sommeil. Même si on y croit pas trop le temps est sensé s’améliorer grandement aujourd’hui donc nous avons prévu de faire l’Iceline Trail : une randonnée de 20km où l’on marche au beau milieu des glaciers avec des vues imprenables sur les rocheuses. Pourtant quand on sort de la tente, le spectacle est identique aux deux jours précédents : des nuages, des nuages, des nuages…

Oh et puis mer**! On se prépare quand même et on y va! Avec de la chance ça va se dégager.

Nous nous garons au Parking des Chutes Takakkaw, l’attraction principale du Parc National de Yoho, et nous commençons à marcher.

Comme souvent, le début de la randonnée se fait dans une forêt dense mais, heureusement, cela ne dure pas longtemps et les montagnes, ainsi que les chutes, commencent à se dévoiler lorsque les nuages les laissent un peu tranquilles.

Takakkaw Falls

Plus nous marchons, plus le temps se dégage. Enfin du ciel bleu et du Soleil!! Pour couronner le tout, nous commençons à apercevoir les glaciers au détour d’un virage. On en avait jamais vu d’aussi près et c’est impressionnant.

A partir de ce moment là c’est parti. Une randonnée comme on pourrait en faire tous les jours (ou presque). Des montagnes à perte de vue qui s’entrelacent avec les nuages dans un spectacle envoutant. On adore!! Et qu’est-ce qu’on fait quand on adore?! Et bien on prend pleins de photos pardi. On apprend au passage qu’on est vraiment nuls pour les selfies…

Malheureusement, au bout de 7 ou 8 kilomètres de marche, les nuits quasi blanches se font ressentir et la fatigue commence à venir. Nous nous décidons donc à faire demi-tour en se disant que ce que nous avons déjà vu était exceptionnel.

Et bien nous avons bien fait car à peine quelques minutes après, la pluie refait son apparition (tu nous avais pas manqué tient!!). On revient au parking en quatrième vitesse. Une fois dans la voiture, nous prenons la direction de Golden, une petite ville située entre les Parcs Nationaux de Yoho et Glacier. Notre camping pour les 3 prochaines nuits, le Eco Ranch Adventure Campground, est top dans une prairie dominée par les montagnes. Vraiment paisible!

2 commentaires sur “Il fait pas beau à Yoho (Rocky Mountains)

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :