A la conquête de l’Ouest (Rocky Mountains)

Samedi 27 Juillet

Nous ne trainons pas pour quitter l’Auberge et c’est un soulagement une fois qu’on met les pieds dehors direction l’arrêt de bus pour l’aéroport. Nous sommes bien contents de n’y être restés qu’une nuit…

Une fois arrivés à l’aéroport, nous avons largement le temps de bouquiner jusqu’à l’embarquement. Le vol se passe très bien. Je remercie le Marvel Cinematic Universe pour me faire passer le temps dans l’avion et il est déjà temps d’atterrir à Calgary (de façon assez mouvementée soit dit en passant). Tout se passe comme prévu : nous prenons notre bus pour Banff.

On est tout content!!

La route laisse déjà entrapercevoir l’Est des rocheuses canadiennes et plus on s’avance, plus le spectacle devient intéressant. Je ne quitte pas de vue le devant du bus pour regarder la route et, aussi bien pour Elo que pour moi, nos sourires ne quittent plus nos visages une fois que nous passons la porte d’entrée des Rocheuses. Oh Canada ! Tu as plus d’un tour dans ton sac pas vrai ? Que c’est beau !

En plus la météo nous annonce 5 jours de soleil pour la semaine à venir (même si évidemment faut rester prudent) donc on se projète déjà sur tous les paysages sublimes que nous allons voir et toutes les randonnées que nous allons faire. On a tellement hâte !

Arrivés à Banff, nous prenons une navette vers notre camping Two Jack Main Campground. La ville de Banff et le Parc National sont bien desservis en transports en commun car ils essayent de limiter la voiture au maximum et…..

Ça marche pas bien fort !!

À pied le camping est quand même assez grand mais il est charmant. En pleine forêt de sapins encerclée par des montagnes majestueuses que nous avons hâte de voir de plus près.

Notre repas du soir se résume à des barres de céréales énergétiques et des figues séchées. Nous devrons aller faire des courses demain ^^

Nous rangeons toute la nourriture dans une « boite à ours » car si tu laisses la nourriture dans la tente…aie aie aie…Les ours le sauront et viendront te faire un petit coucou dans la nuit!

Rocheuses, nous avons trois semaines rien qu’à nous. On espère que tu nous offriras des paysages aussi exceptionnels que ce qu’on nous a promis depuis des mois…

Dimanche 28 Juillet

Notre premier réveil dans la tente se fait à 6h du matin. On a bien chaud, on est bien et du coup on se dit « tranquilou on peut encore dormir un peu… ». Après tout le bus pour aller en centre ville n’est qu’à 8h26 et le suivant à 9h26, donc on a le temps…

Quand on rouvre les yeux : 9h05 !!!!! SWEET MOTHER OF GOD!! Il faut qu’on se dépêche. On traine pas, on s’habille, on fait les sacs à l’arrache et on part! On court même jusqu’à l’arrêt de bus (le camping est trèèèès grand).

« On va l’avoir Elo! On va l’avoir!! »

Au dernier virage nous voyons le bus…..qui repart tranquillement pour continuer son chemin. Bon on a pas été vernis pour le coup. Et le prochain est dans une heure! Du coup, solution d’urgence, on lève le pouce. Malheureusement, la majorité des voitures qui passent sont des touristes en famille qui n’ont pas la place de nous prendre. Nous commençons à nous résigner jusqu’à ce qu’une gentille dame s’arrête et nous emmène en ville. Yes! (On remarquera que sur les trois personnes qui nous ont pris en stop, les 3 étaient des femmes…un peu léger pour établir une statistique mais quand même!)

Une fois arrivés en ville, notre programme de la journée étant chargé, nous fonçons vers le Visitor Center afin d’avoir des renseignements sur les randonnées à la journée et acheter un spray anti-ours. La demoiselle nous donne plein de conseils pour randonner et nous repartons avec notre programme des 4 prochains jours.

Il est maintenant temps de reprendre un bus direction le Canyon-Johnston pour une petite randonnée de 11km aller-retour jusqu’aux Sources-Ink Pots.

Cette rando s’effectue en trois étapes :

– À 800m se trouvent les chutes inférieures. La balade est très sympa (bien qu’il y ait du monde) et nous rappelle un peu les Narrows à Zion National Park. Nous sommes dans le canyon à longer un petit court d’eau. Très plaisant.

– 1,6 km après se trouve les chutes supérieures. Moins agréable à faire de mon point de vue mais passage obligé pour la troisième étape qui vaut vraiment le coup.

– On continue 3km jusqu’aux Sources-Ink Pots. Et là on kiffe! Dans une petite vallée avec vue à 360 degrés sur des montagnes nues de toute végétation ce qu’on adore, se trouvent des sources d’une eau à la couleur si particulière que cela nous rappelle le Parc de Yellowstone. L’endroit est magnifique et nous fait tellement plaisir qu’on y reste une petite heure à se poser et à manger.

De retour à notre point de départ, nous sommes témoins pour la deuxième fois de la journée d’un bus qui nous passe sous le nez à quelques secondes près. 40 minutes à attendre..

Une fois en centre ville nous faisons des courses (on va quand même pas manger des barres de céréales pendant 3 semaines) et nous attendons patiemment le bus de 18h qui nous ramène chez nous. Sauf que, malgré ce que dit le dépliant du réseau de bus, le bus ne partira qu’à 18h30. Décidément, on n’aura pas été vernis avec les transports aujourd’hui mais on ne désespère pas 😉

Lundi 29 Juillet

Bon ce matin on se laisse pas avoir comme hier. Réveil à 7h13 pétante, on déjeune, on se prépare, pif paf pouf nous voilà prêt à 8h05 pour choper le bus de 8h26 qui nous amène en centre ville… A 8h15 nous sommes devant l’arrêt, pas peu fiers de nous, et nous attendons…nous attendons….encore….

Oui parce que le bus a eu 20 min de retard ce matin…Alors quand on est à l’arrache il part en avance, et quand on est bon il est en retard. Vous vous foutez de moi?!

Enfin bref l’important est ailleurs car nous arrivons à choper le bus de 9h30 qui part du centre ville de Banff vers le légendaire Lac Louise. Un lac couleur émeraude qui fait face à un majestueux glacier. C’est l’attraction phare du Parc National de Banff. Et ça se voit car il y a beaucoup, beaucoup de monde.

On remarquera la culotte qui sèche, so glam !
Le petit Dab qui fait zizir

Nous prenons quand même le temps de faire quelques photos du lac mais très vite nous prenons la direction de la montagne Fairview. Une randonnée de 10,2km aller retour nous attend alors.

La magie de la rando fait que très vite, nous nous retrouvons seul au monde. Les paysages commencent à se laisser découvrir. La forêt devient de moins en moins dense et les sommets enneigés commencent à apparaitre comme pour dire « il faut nous mériter, mais maintenant vous y êtes ».

Le Mont Temple montre le bout de son nez
Le spectacle est grandiose est lorsque que nous arrivons au col Saddle Back (au bout de 3,7 km), nous nous sentons tellement petit…mais quel spectacle inoubliable!! On adore!!

Mais c’est pas fini, il nous reste encore 1,4km jusqu’à la montagne Fairview. On se dit que ça va être assez rapide et on tape sur une arrivée dans la demi-heure. C’est là que la montagne remet les pendules à l’heure. On arrive en haut au bout d’une heure et complètement lessivés. Mais alors la vue à 360° sur le secteur est littéralement à couper le souffle. Au milieu des glaciers, nous sommes encerclés par des montagnes tellement belles qu’on dirait qu’elles ont été taillées avec un sabre.

On se sent tout petit…

Le début de la descente est assez compliqué et il faut faire attention à ne pas tomber mais la fin est bien plus tranquille. On se décide même à faire un petit détour de 2km pour aller à un joli point de vue sur le Lac Louise et son hôtel Fairmont, vieux de 120 ans, qui le domine.

La couleur du lac est incroyable

Retour au bord du lac où nous voyons une foule de gens faire la queue pour faire du Canoë dans le lac au prix hyper concurrentiel de …. 125 dollars par heure!!!! MAIS WHAT THE F***!!

Remarquez s’ils font une heure de queue pour faire une heure de kayak…bah ils divisent le prix par deux. (Ça fait 125 dollars les deux heures ^^)

L’envers du décor

Nous revenons au camping complètement KO mais qu’est ce que ça valait le coup!

PS : quelqu’un vient de nous dire qu’il venait de voir un ours rôder autour de nos emplacements..le genre d’information qui fait bien dormir ^^

Mardi 30 Juillet

Ce matin tout se goupille bien avec le bus. Il arrive à l’heure prévue pour nous emmener au centre ville. Il nous informe même qu’il vient d’apercevoir un ours et qu’on doit être attentifs. Malheureusement, les ours restent invisibles pour nous…

Nous reprenons un bus direction Castle Junction, départ de notre randonnée du jour. C’est là que nous avons appris quelque chose de trèèès important sur les bus de ce Parc. Je m’explique : lorsque que Castle Junction est notre prochain arrêt, moi, hyper confiant, j’appuie sur le bouton STOP au dessus de ma tête et voit le petit panneau « STOP REQUESTED » s’allumer devant le chauffeur. Je retourne donc à mon livre confiant en sachant que le bus s’arrêtera au bon endroit…Mais là je le vois dépasser un arrêt de bus sans s’arrêter…bizarre bizarre me dis-je. Sur ce je vais voir le chauffeur et lui dit dans un anglais parfait « Excusez-moi mais je voulais descendre ici ». Ce à quoi le chauffeur me répond « il faut demander l’arrêt ».

« OH excusez-moi je croyais bêtement qu’appuyer sur le bouton STOP était suffisant pour demander l’arrêt »

« Non il faut faire sonner la cloche » (cloche introuvable soit dit en passant)

Finalement le chauffeur s’est quand même arrêté mais on s’est rajouté 300m sur le parcours initial.

Donc vous le saurez, appuyer sur le bouton STOP ne fait pas s’arrêter le bus!!!

Notre randonnée commence par une ascension en forêt de 6km qui nous élève de 700m par rapport à notre point de départ. Puis ensuite nous contournons la sublime « Castle Mountain » et continuons sur du plat jusqu’à un premier lac 1,7km plus loin : le lac Tower à la couleur verte assez particulière.

La Castle Mountain

Nous continuons 800m de plus et nous arrivons à un deuxième lac qui fait face à un cirque : le Rockbound Lake.

L’endroit est paisible et nous permet de casser la croute avant de repartir.

Le Rockbound lake
Le Tower Lake dominé par le Castle
Le Tower Lake

Au total : 17km de sentier avant de reprendre le bus pour le retour avec au passage une vue sublime sur la Castle Mountain qui porte très bien son nom.

Le bus qui nous ramène au camping est dans 1h, nous pouvons donc faire quelques courses et s’adonner au nouveau passe-temps d’Elodie : aller dans un magasin de bijoux.

Un commentaire sur “A la conquête de l’Ouest (Rocky Mountains)

Ajouter un commentaire

  1. Encore de magnifiques vues qui doivent vous en mettent plein les yeux. Attention tout de même aux ours, ça ne rassure pas trop les mamans je pense …
    Gros bisous de nous deux.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :