La Mauricie (Québec)

Lundi 22 Juillet

Nous nous réveillons seuls à Kingsey Falls. Paule nous a quitté hier soir pour aller prendre l’avion depuis Québec demain matin et Jean est parti travailler. Nous prenons notre petit déjeuner durant lequel 3 geais bleus et 1 cardinal rouge viennent nous dire au revoir, préparons nos affaires et quittons la maison non sans émotion après ce weekend inoubliable.

La voiture a du mal à démarrer mais finit par nous emmener au Parc National de la Mauricie où nous arrivons vers 14h. Malgré l’heure tardive, nous décidons de faire une petite randonnée de 6km environ histoire d’avoir un premier aperçu du parc. Nous ne sommes pas déçus, des lacs, des forêts et le soleil nous accompagnent pour cette reprise « en douceur » de la randonnée.

Mardi 23 Juillet

Le programme initial de la journée était de partir très tôt pour aller louer des kayaks au lac Wapizagonke, au bout du parc par rapport à nous, pour aller voir les chutes Waber apparemment splendides. Finalement, la fatigue aura eu raison de nous et nous nous rendormons quand le réveil sonne. Ce sera pour demain..

Du coup changement de plan. On arrive au parc vers 11h et on part pour une petite rando de 11km, le sentier Mekinac. Durant la montée, de jolis points de vue s’offrent à nous et nous décidons par conséquent, plutôt que de faire demi-tour, de continuer sur un autre sentier qui nous fait marcher encore 11km : le sentier des deux Criques.

Quels fous nous étions…

On les avait oubliés, on les avait négligés, ils ont eu le temps de s’organiser, ils ont attendu leur heure, patiemment…sans faire de bruit…pour frapper au meilleur des moment..lorsque nous étions en T-Shirt sans manche longue et un peu trop confiants..

A peine nous avons commencé l’autre sentier que nous tombons déjà sous le feu ennemi…les piqures sifflent de partout. A peine une meute est repoussée que deux autres nous prennent par les flancs… c’est un carnage.

« Nano, où est l’anti-moustique? »

« Dans le sac resté à la voiture Chef!! »

« Nous sommes perdus… »

Un seul mot d’ordre désormais : avancer coute que coute.

Les 10km qu’il nous reste nous paraissent long, très long…

Nous sommes touchés de partout (bras, jambe, cou) mais nous continuons quand même la marche forcée.

Jusqu’au moment où je vois Elodie s’effondrer et mettre un genou à terre…je cours vers elle et je vois sa cuisse en sang…Mon Dieu! C’était la piqure de trop!

« Pars sans moi!! me dit-elle, sauve ta peau!! »

« JAMAIS TU M’ENTENDS! Nous avons encore trop de projets pour que je te laisse tomber! Nous n’avons pas encore regardé les trois seigneurs des anneaux version longue en une seule journée!! »

Ni une ni deux je la prends sur mes épaules et je la porte jusqu’au parking 2km plus loin…

Leave no man behind

Nous sommes arrivés, nous sommes vivants…

Après avoir mangé vient un autre moment important de la journée…me faire couper les cheveux!

Le fait de voir Elodie éclater de rire chaque fois qu’elle me fait face n’a rien de rassurant mais finalement le résultat est plutôt satisfaisant. Même si je suis passé par une certaine phase « Peaky Blinders » qui ne m’allait pas vraiment…

Je ressemble à Guile dans Streat Fighter 2

Nous finissons la journée à la plage du lac Edouard pour bouquiner un peu.

Mercredi 24 Juillet

Le réveil est moins dur qu’hier et nous arrivons à partir de bonne heure direction le lac Wapizagonke et les chutes Waber.

Ces dernières sont assez difficiles d’accès mais valent apparemment le coup.

Il faut tout d’abord louer un canot/kayak au lac puis naviguer environ 5km jusqu’à la rive Ouest et enfin continuer à pied pendant 4km jusqu’aux chutes.

Nous choisissons le canot (plutôt que le kayak) car on en a rarement fait et c’est l’occasion. C’est également plus simple pour prendre des photos ce qui n’est jamais désagréable.

On est parti! Elodie est à l’arrière et moi à l’avant. Au début, l’entente n’est pas au beau fixe et nous n’arrivons pas à naviguer droit. Evidemment, pour Elodie c’est de ma faute et inversement ^^

Mais finalement nous trouvons notre rythme de croisière jusqu’à ce qu’on doive traverser un étroit passage très peu profond qui nous contraint à descendre et à tirer le kayak. Et là nous tombons sur un splendide barrage de castor. C’est vraiment tout mignon mais là sur le moment ça nous casse bien les cou*****! Nous portons donc le kayak pour passer le barrage et nous sommes repartis pour la dernière ligne droite.

Ça va être compliqué de passer…

Une fois débarqué sur la plage de la rive Ouest, quel est notre premier reflex? J’écoute? S’enduire de répulsif à moustique bien sûr!! Nous apprenons de nos erreurs et ça c’est bien!!

La danse du moustique!!

C’est donc partie pour 4km de marche. ALORS Y A QUOI LES MOUSTIQUES LÀ!!?? Y’en a pas un qui ose s’approcher.

Nous arrivons aux chutes Waber au bout d’un peu plus d’une heure de marche et là…le spectacle vaut vraiment le coup! Les chutes sont MA-GNI-FIQUES. Limite féériques même. J’ai l’impression d’être aux portes de Foncombe (si vous ne savez pas ce que c’est je peux rien pour vous).

On reste là à profiter du spectacle. Nous parlons avec deux Québécois qui nous expliquent qu’ils ont grand besoin d’ingénieurs de ce côté de l’Atlantique. Okay on prend note on sait jamais.

Une petite heure de marche supplémentaire et nous voilà de nouveau sur le canot mais cette fois-ci je suis à l’arrière et Elo à l’avant. Ça se passe franchement mieux qu’à l’aller malgré qu’on ait perdu 10 min à essayer de ramasser un trognon de pomme qu’une connasse à jeter dans le lac devant nous.

Ça va Nano pas trop fatigué?

La fin d’après midi se fait, comme hier, à la plage à lire et à profiter du Soleil qui s’endort tranquillement, amenant une fraicheur bienvenue après les 17km de la journée…comme une cerise sur le gâteau de cette superbe journée…

Jeudi 25 Juillet

Aujourd’hui est le dernier jour de notre road-trip au Québec. Demain sera le temps de retourner à Montréal et de rendre notre petit Van qui nous aura tant servi..

On ne va pas vous mentir, on ne savait pas trop quoi faire aujourd’hui..on avait l’impression d’avoir fait à peu près le tour de ce qu’on voulait voir au Parc de la Mauricie et nous n’avions pas le temps d’aller profiter d’un autre parc. Nous nous sommes donc reportés aux avis éclairés du Routard et, par chance, il y avait 2 visites à faire vraiment pas loin de là où on est.

Notre première visite se fait donc dans une « Cabane à sucre » où un producteur de sirop d’érable a décidé, il y a 4 ans, de faire visiter son érablière. De la collecte de la sève (appelée « eau d’érable » par son aspect identique à l’eau) grâce à un réseau de tubes qui partent des arbres, jusqu’à la collecte du sirop en passant par la production du beurre d’érable et de la tire d’érable : rien n’est passé sous silence! On a même le droit à quelques excellentes dégustations.

On repart donc avec un peu de « vrai » sirop d’érable après avoir appris que celui vendu en Europe était un mélange des « mauvais » sirops récoltés en fin de saison que les producteurs ne veulent pas garder.

La deuxième étape de la journée, la cité de l’énergie, nous emmène, comme son nom l’indique, à la découvert de l’énergie sous toutes ces formes : chaleur, mouvement, électricité etc..

La première exposition nous parle des différentes sources d’énergie du pétrole à l’éolien en passant par le solaire et le charbon. Cette exposition ne nous apprend pas grand chose et est plus destinée aux enfants. Elle a au moins le mérité de sensibiliser les gens aux différentes sources d’énergie et à leur plus ou moins forte nocivité pour l’environnement ou la qualité de l’air.

La deuxième partie de la visite nous fait découvrir une véritable centrale Hydroélectrique encore en fonctionnement aujourd’hui. On comprend enfin comment l’énergie mécanique apportée par le mouvement de l’eau se transforme en électricité. Vraiment très intéressant!!

Demain, retour à Montréal !

Vendredi 26 Juillet

Il est temps de ranger le Van ce matin…ça fait très bizarre, comme si on préparait nos affaires pour rentrer de vacances. Il nous aura bien servi ce Van et pour une première expérience on pouvait difficilement rêver mieux que ce qu’on a eu pendant 1 mois.

Messieurs, cette voiture est à l’image de la France…elle est indestructible

Une fois les affaires rangées on prend quand même le temps de déjeuner, de glander un peu sur l’Ipad et les téléphones (grâce au gentil Wifi du Walmart) et de s’organiser un minimum pour notre arrivée dans les rocheuses demain.

Après une heure de route nous arrivons chez David afin de lui rendre notre fidèle camarade et il nous propose même de nous ramener au terminus de bus pour qu’on gagne du temps pour aller à Montréal! Très sympa. Pour des locations de voitures Au canada, je recommanderais de passer par Turo à l’avenir ça a l’air de très bien marcher.

Une fois arrivés à l’Auberge l’Apéro, on est bien content de se dire qu’on y reste qu’une seule nuit.. A côté de l’auberge Alternative où nous sommes restés deux semaines c’est le jour et la nuit..On se sent un peu à l’étroit, ça n’a aucun charme et y a même un seau au milieu du salon car le plafond fuit..grosse ambiance du coup. Nous en profitons quand même pour recharger tout notre matériel et faire une lessive.

Et voilà la première étape de notre voyage s’achève. Nous avons eu une météo assez capricieuse par moment et parfois les petites bêtes nous gâchaient la vie, mais cela parait tellement insignifiant à côté de tous les bons moments que nous avons vécus! Vraiment aucun regret d’avoir commencé notre voyage par ça : c’est francophone donc transition de la langue en douceur ^^, très bien aménagé pour une première expérience en Van, les paysages qu’on nous a offerts étaient superbes et que dire des Québécois?! Si chaleureux et tellement ouverts!

Nous sommes à présent tournés vers la prochaine étape : les parcs nationaux des Rocheuses canadiennes.

2 commentaires sur “La Mauricie (Québec)

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour les proies adorées des petits moustiques sanguinaires du Québec!! Vos reportages sont vraiment très sympas et soyez assurés que je vous garde à l’oeil👁. J’espère que votre arrivée ds l’Ouest Canadien se passe pour le mieux. Attention aux ours!! …. c’est un peu plus vorace que nos ti moustiques😉 Paule xx

    J'aime

  2. ahahah ne jamais baisser la garde… le moustique est fourbe !!!! j’aime beaucoup la photo de foncombe 😉 !! en tout cas vos posts me font bien rire alors merci d’égayer mon quotidien et bonne suite de voyage !!! ce n’est que le début (c’est ca qui est bien !!!) bisous bisous

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :