Québec

Lundi 15 Juillet

Après une nuit difficile à cause du bruit de la pluie sur le Van, c’est sous un ciel complètement dégagé que nous nous réveillons. Enfin!

Nous avons encore 3 bonnes heures de route jusqu’à Québec donc on traine pas et on prend la voiture. Pour fêter le retour du soleil, nous mettons une petite playlist que nous avons concoctée hier : de Queen à Avicii, de Bob Dylan à Akon…y en a pour tout les goûts (surtout les miens).

Nous nous arrêtons pic-niquer à Rivière-Du-Loup après avoir officiellement quitté la Gaspésie qui nous aura offert des spectacles inoubliables autant qu’une météo capricieuse. Que ça fait du bien de manger dehors avec vue sur le Saint-Laurent (dont la largeur rétrécie au fur et à mesure que nous roulons) ! Nous avions l’impression d’avoir passés trois jours dans le Van sans pouvoir sortir…

Aujourd’hui nous ne nous arrêterons pas au centre ville de Québec car nous repartons brièvement vers la rive nord du fleuve pour aller voir les chutes Montmorency plus hautes que les chutes du Niagara. Bien qu’elles aient un débit bien moindre que leurs (quasi) voisines, les chutes de Montmorency sont impressionnantes et la balade pour les découvrir est très bien aménagée avec la possibilité de les voir sous tous les angles : d’en haut, de côté, d’en bas.. Cela nous offre une petite balade en fin de journée qui nous comble de bonheur après les 3 jours précédents.

Mardi 16 Juillet

Objectif au réveil : trouver un endroit où se doucher. Par chance, le camping municipal de Beauport (à 7 km à l’Est de Québec) n’est pas très loin. Malheureusement, les douches étant gratuites, nous ne pouvons pas en profiter venant de l’extérieur (quand les douches sont payantes ils autorisent tout le monde à se doucher si on paye bien sûr). Nous devons donc nous acquitter des droits d’entrée d’une journée dans le camping.

Par conséquent, on va prendre touuuuuuuut notre temps pour rentabiliser un maximum ^^ : on déjeune, on se douche, on bouquine au soleil et on profite de la piscine. Une petite matinée pépouze quoi.

Vers 12h30 nous partons vers Québec. Après avoir trouvé une place pour se garer, notre première rencontre avec la ville se fait par la très charmante rue du Petit Champlain, une rue piétonne qui en rappelle tant d’autres en Europe mais toujours aussi sympa! Des boutiques partout, des fleurs sur les murs, ça donne envie de voir la suite. Et bien quelle bonne surprise! Québec n’a rien à voir avec Montréal. Là, on se croirait revenu en Europe tellement cette ville n’a rien à voir avec les grandes villes nord américaines! Nous arrivons tout droit sur la place Royale qu’on croirait d’un autre temps.

Rue du petit Champlain
Oh mais y a plein de Glaciers ici!
La Place Royale
Fresque murale qui donne dans l’illusion d’optique

En continuant la visite nous apercevons le fameux Château Frontenac qui domine le Saint Laurent. Un monument qui en impose! Puis nous continuons par la Terrasse Dufferin, très bien aménagée, d’où l’on peut profiter d’un très belle vue sur le Fleuve (qui parait bien petit maintenant). C’est ici qu’on se laisse tenter par une petite glace 😉

Le château Frontenac

Notre passage par la rue Saint Jean, artère principale de la vieille ville, est l’occasion pour Elo de chercher une nouvelle paire de tongs depuis que les siennes ont cassé.. Sans succès. En ce qui me concerne j’ai failli casser mon PEL devant un magasin qui vendait des armes du Seigneur des Anneaux…comme toujours devant ce genre de boutique, ma volonté de fer a pris le dessus. Je pense que le fait de porter une épée de 10 kilos dans mon sac pendant un an a joué un rôle également.

Nous finissons la visite par La Basilique-Cathédrale Notre Dame de Québec. Nous apprécions toujours rentrer dans les églises et s’assoir pour profiter du calme et de la beauté des lieux.

Malheureusement pour nous, la pluie rejoue la trouble fête et nous retournons à la voiture. On profite de cette interruption imprévue pour aller en banlieue acheter une nouvelle bonbonne de gaz (mine de rien, ça manque les pâtes).

Nous retournons ensuite au camping de ce matin pour y manger et recharger nos téléphones puis nous passons la nuit au Walmart de Beauport.

Mercredi 17 Juillet

Nous arrivons à Québec de bon matin et commençons la journée par la visite du musée de la Civilisation, un incontournable d’après le Routard. Il y a plusieurs expositions dont une qui retrace l’histoire, relativement récente mais riche, du Québec. D’abord peuplée d’Indien puis colonie Française puis Anglaise après la guerre de 7 ans, c’est une région à part à la culture unique : ni Anglo-Saxonne, ni Française mais un peu les deux à la fois. Et en même temps aucune des deux (c’est clair ce que je raconte?!). J’ai beaucoup ce témoignage d’un Amérindien « Quand les blancs sont arrivés, on a fait de la place sur le banc et on a fini le cul par terre« .

Enfin bref! Un musée à ne pas manquer!

Nous mangeons en ville (au Chic Shack franchement très bon) puis nous continuons notre visite en retournant à la Terrasse Dufferin mais en continuant par la balade des Gouverneurs qui nous amène aux Plaines D’Abraham : un parc où l’on se pose une petite heure pour lire et profiter du Soleil.

Un petit Lait Frappé en dessert. MIAM

Les terrasses des cafés qui nous rappellent tant la France

Nous montons en fin d’après-midi à la Citadelle (qui s’apparente plus à des remparts) où l’on profite de la jolie vue sur le château et sur le Saint Laurent. Elodie fini Twilight et déprime un peu… »Au revoir Edward, au revoir Jacob! On se reverra quand je vous relirai en portugais! »

Vue depuis la Citadelle

Nous terminons la journée en allant de l’autre côté du fleuve, à Levis, qui offre un belvédère saisissant sur la ville spécialement au crépuscule. Endroit parfait pour manger!

Jeudi 18 Juillet

La journée commence par un petit-déjeuner au bord du Fleuve dans un parc au Sud-Ouest du centre ville de Québec (qui rappelle un peu la Prairie des Filtres à Toulouse). On se dit qu’on doit pas être bien loin de la vieille ville donc nous décidons d’y aller à pied depuis le parc… Bon bin 10km dans les pattes et 1h45 de marche! Une fois arrivés au Vieux Québec, un petit Starbucks et on se pose une petite heure sur les Terrasses à observer les gens qui passent (on adore!!). Le chemin de retour n’est pas moins long mais nous passons par les Plaines d’Abraham, un parc à l’ouest de la ville d’où les Anglais sont arrivés pour prendre la ville aux Français. Les pancartes disposées sur le chemin sont l’occasion d’en apprendre plus sur cette histoire. Pour la petite anecdote, lorsque les anglais, de nuit, était dans leurs canaux sur le Saint Laurent voulant débarquer sur l’autre rive, ils se sont fait repérés par une sentinelle française. C’est là qu’un officier anglais parlant parfaitement le français dit à cette sentinelle qu’il s’agit d’un exercice de l’armée française. En l’absence de mot de passe, la ruse a marché. À quoi ça se joue quand même!

Une fois de retour à la voiture, nous roulons 1h45 vers Kingsey Falls, petite ville au Sud de Québec et à l’Est de Montréal, pour retrouver nos amis Québécois rencontrés sur le Tour du Mont Blanc l’an dernier. Quel plaisir de les retrouver et quel accueil! On visite la maison et ce qui sera notre chambre pendant 3j. Elodie apprend par Paule que les français cuisinent mal les asperges et qu’il faut les faire griller au four 3 minutes. Je me sens désolé pour ma belle-mère qui fait des asperges depuis 7ans sans que j’en mange mais là j’en ai mangées et c’était excellent!!! Quant à moi, je nourris les oiseaux avec Jean. Y a toute une technique que sans me vanter je maitrise maintenant à la perfection. Nous mangeons dehors avec une bonne bière pour commencer, du bon vin ensuite et un petit digestif pour terminer (dur le réveil). On parle un peu de tout et de rien mais toujours avec autant de plaisir que lors de notre rencontre il y a un an. Et la soirée se finit dans le jacuzzi, la nuit, en écoutant One de U2 ou encore New Slang des Shins…un rêve éveillé.

Pas si compliquée la vie en Van finalement…;)
Miam

2 commentaires sur “Québec

Ajouter un commentaire

  1. Une épée de 10kg est surtout inutile dans un combat au corps à corps. Tu devrais opter pour une rapière, plus raccord avec tes aptitudes à l’escarmouche!

    J'aime

  2. Bravo Arnaud pour ton effort de diversification, il ne faut donc pas désespérer. Plus sérieusement, je vous trouve magnifiques sur vos photos bisous « la belle-mère »

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :